Près de 1.000 immigrés délogés par la police parisienne +++Du correspondant de l'APS : El Hadji Diagola+++

Présidence de la République

Paris, 17 août (APS) - Près de 500 agents de police ont quadrillé jeudi la Cité universitaire de Cachan dans le Val-de-Marne, pour évacuer les mal logés du Bâtiment F du campus, a constaté sur place le correspondant de l'APS. Le déguerpissement concernerait près de 1.000 immigrés dont la plupart habitent dans des hôtels de fortune. L'opération a servie de prétexte pour arrêter des sans-papiers qui ont été menottés et isolés, s'ils n'ont pas été acheminés vers une destination inconnue. En plus des ex-locataires du Bâtiment F, tous les sans-papiers des zones environnantes ont été arrêtés, a-t-on appris de bonne source. Coïncidence troublante, cette opération intervient à quelques jours de la célébration, le 26 août prochain, du 10-ème anniversaire des persécutés de l'Eglise Saint-Bernard et de la commémoration du premier anniversaire des incendies criminels de l'été 2005. Elle intervient aussi dans un contexte de fichage généralisé de tous ceux qui ont cru aux promesses des autorités en déposant une demande d'obtention de titre de séjour dans les préfectures et sous-préfectures. En lieu et place de leur régularisation, certaines familles ont été convoquées pour être arrêtées et expulsées. Les arrestations interviennent enfin à l'approche de la rentrée scolaire prévue dans une quinzaine de jours. ED/AD/CTN