Les Etats-Unis vont ouvrir une représentation diplomatique à l'Union africaine

Présidence de la République

Dakar, 10 août (APS) - Les États-Unis vont ouvrir une représentation diplomatique auprès de l'Union africaine (UA), affirmé, le 3 août, Cindy Courville, leur représentante à l'UA, lors d'une déposition devant la commission sénatoriale des relations étrangères. Les Etats-Unis deviennent ainsi le premier pays non africain à ouvrir une représentation diplomatique auprès de l'UA, indique un communiqué reçu jeudi à l'APS. Cette action reflète l'importance que le gouvernement Bush accorde à cette organisation, selon la même source. Mme Courville, cité par le communiqué, a affirmé que si le Sénat confirmait sa nomination, ces convictions fondamentales guideraient son action. Le Sénat doit, en effet, confirmer sa nomination pour qu'elle puisse prendre son poste à Addis-Abéba (Éthiopie) où se trouve le siège de l'UA. Les États-Unis sont d'avis qu'afin de surmonter les difficultés, l'Afrique a besoin de partenariats, et non de paternalisme, rapporte le texte. Selon le communiqué, l'Afrique a besoin d'institutions démocratiques plus fortes, de développement économique par le truchement des échanges et des investissements, d'une atmosphère de paix et de stabilité, et d'une aide humanitaire axée sur la bonne santé. AD