Les enjeux du Dialogue de haut niveau sur les migrations internationales

Présidence de la République

Dakar, 8 août (APS) - Le Dialogue de haut niveau (DHN) sur les migrations internationales et au développement, prévu les 14 et 15 septembre prochains à New York, permettra la mise en œuvre d'une politique migratoire cohérente aux niveaux international, régional et national, a déclaré, mardi à Dakar, le directeur général adjoint de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), Ndioro Ndiaye. Initiée notamment par l'Organisation des Nations unies (ONU), la rencontre permettra d'aborder les possibilités de mettre en œuvre une politique migratoire cohérente aux niveaux international, régional et national', a-t-elle expliqué. Ndioro Ndiaye s'exprimait à l'ouverture d'un séminaire de deux jours ouvert mardi à Dakar sur le thème : Migration, développement et réduction de la pauvreté. Le DHN, une opportunité unique pour les Etats d'échanger sur les meilleures pratiques en matière de gestion des migrations, participera à la promotion d'une meilleure intégration des impacts de la migration dans les politiques de développement, selon Ndioro Ndiaye. Quatre réunions plénières et quatre tables rondes sont prévues au cours de la rencontre qui vise une meilleure compréhension de la gestion de la migration à travers différentes thématiques : effets de migration sur le développement, la Convention sur les droits des travailleurs migrants. Nous souhaitons que la migration soit prise en compte dans les plans et politiques de développement à l'issue de cette rencontre, à travers des analyses valables nées de la recherche sur l'impact de la migration, a dit Mme Ndiaye. Le monde de l'entreprise, qui utilise quelquefois de la main d'oeuvre irrégulière issue de la migration, est aussi interpellé' dans cette perspective, selon le directeur général adjoin de l'OIM. Il est bon, a-t-elle souligné, qu'un débat correct s'instaure pour qu'on sache quels sont les avantages à tirer de cette problématique. BK/CTN