Mouhamed Salem Ould Merzoug pour la mise en place d'un espace économique OMVS

Présidence de la République

Dakar, 8 août (APS) - Le Haut commissaire de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), Mohamed Salem Ould Merzoug, a fait part, mardi à Dakar, de son ambition de travailler à la création à terme d'un espace économique OMVS. L'adhésion de la Guinée est une source de renforcement de cet espace économique que nous souhaitons mettre ensemble au service de nos Etats, a-t-il indiqué dans un entretien exclusif avec l'APS. Il s'agit-là d'un tournant dans la vie de l'organisation. L'adhésion de la Guinée signifie pour nous des retrouvailles familiales, a souligné M. Ould Merzoug selon qui tous les Etats africains sont confrontés à trois problématiques. Il a à ce propos cité la mondialisation et l'atomisation. Cela, a-t-il dit, devrait nous renforcer pour faire face à la crise, pour construire des plates-formes économiques et sociales, pour faire face aux effets dévastateurs de la mondialisation, tout en bénéficiant de ce qu'elle offre comme possibilité économique. Un bassin frontalier comme celui du fleuve Sénégal recèle les facettes d'un développement durable et, selon le Haut commissaire, avec l'OMVS, on est capable de créer cet espace économique, avec une citoyenneté élargie et des capacités de résistance plus fortes que si on le faisait de manière individuelle. L'OMVS, a-t-il ajouté, peut servir de pôle de réflexion pour la constitution d'un ordre africain nouveau basé sur la valorisation de ce qu'un à dix Etats peuvent faire en commun. Rappelant que la Guinée a été à l'avant-garde de toutes les initiatives qui constituent les activités de l'OMVS, il a estimé que son retour est une décision audacieuse et courageuse de constitution d'un projet collectif. Sur le plan purement factuel, cette adhésion accroît considérablement les capacités de l'OMVS. C'est au niveau de la partie guinéenne qu'il y a les grands barrages, a-t-il souligné. L'OMVS regroupe la Guinée, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal. AD/CTN