Wade et El Béchir condamnent les attaques d'Israël sur le Liban +++Envoyé spécial: Aboubacar Demba Cissokho+++

Présidence de la République

Khartoum, 8 août (APS) - Le président Abdoulaye Wade et son homologue du Soudan, Omar El Bechir, ont fustigé les massacres de populations civiles et la destruction d'infrastructures perpétrés par l'Etat d'Israël au Liban, dans un communiqué conjoint signé des deux chefs d'Etat à la fin de la visite ce mardi que le président du Sénégal effectuait au Soudan. Evoquant la situation qui prévaut au Proche Orient, les deux présidents ont exprimé leur vive indignation et leur condamnation des massacres perpétrés par l'Etat d'Israël contre les populations civiles au Liban ainsi que la destruction d'infrastructures civiles, lit-on dans le communiqué conjoint. Les présidents du Sénégal et du Soudan, deux pays membres de l'Organisation de la conférence islamique (OCI) ont ainsi bien apprécié la position de l'instance regroupant les pays de la conférence islamique qui, lors de la dernière réunion de son conseil exécutif, a appelé à un arrêt des combats. Abdoulaye Wade et Omar El Béchir se sont à cet égard félicités des décisions adoptées par le Conseil exécutif de l'OCI, tenu le 3 août en Malaisie, appelant à un cessez-le-feu immédiat, poursuit le communiqué conjoint qui marque la fin de la visite de trois jours du président du Sénégal au Soudan. Le président du Soudan a par ailleurs félicité son homologue du Sénégal pour l'initiative prise par notre pays pour précipiter la décision par l'ONU d'un cessez-le-feu immédiat. Le Sénégal, renseigne le communiqué, a pris l'initiative consistant à faire entreprendre par les ambassadeurs des pays membres de l'OCI, des démarches auprès des membres du Conseil de sécurité et du secrétaire général de l'ONU, en vue d'imposer la paix et de prendre les mesures nécessaires pour un cessez-le-feu immédiat. ADC/ABK/AD