Désarçonné par son cheval, il le corrige à la Zidane

Présidence de la République

Dakar, 4 août (APS) - Un jockey britannique devrait comparaître devant un conseil de discipline pour avoir donné un ...coup de tête à son cheval, rapporte l'hebdomadaire français Marianne dans son édition du 29 juillet au 4 août. Faisant le rapprochement entre ce geste et celui de Zinédine Zidane lors de la finale de la Coupe du monde, la publication a titré: Tête de cheval : le jocker qui se prenait Zidane. Pour un tel coup de sang, Paul O'Neil, 26 ans et sauteur d'obstacles avec son canasson, risque de sérieux ennuis, écrit Marianne dans sa rubrique Ils l'ont fait. A la différence de Materazzi, le cheval n'a pas bruyamment henni, histoire de signifier une quelconque haine à son proppriétaire, mais il l'a tout juste désarçonné au moment où il s'apprêtait à l'enfourcher pour un concours de saut d'obstacles. Vexé, Paul a reculé, puis, comme le capitaine français, il a flanqué un joli coup de boule sur la tête de l'animal. L'histoire ne dit pas si comme le grand défenseur italien, le canasson est tombé à la renverse, mais accusant le coup il a fait ensuite une mauvaise course à l'issue de laquelle il s'est classé quatrième. Lui, qui d'habitude gagnait ses compétitions... Ainsi, pas de trophée pour Paul, obligé après sa calamiteuse course, de passer une épreuve supplémentaire: la comparution devant une commission de discipline. OID/CTN