Les quatres propositions de sortie de crise du président Wade

Présidence de la République

Dakar, 28 juil (APS) - Le président de la République, maître Abdoulaye Wade, dans l'optique de mobiliser la communauté internationale pour obtenir un cessez-le-feu immédiat au Moyen orient, a fait quatre propositions de sortie de crise dont la première porte sur une nouvelle rencontre du Groupe des Etats membres de l'OCI avec le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan. Cette entrevue sera l'occasion d'examiner toutes les options et toutes les possibilités pour avoir un arrêt immédiat des combats, explique le chef de l'Etat cité par un communiqué de presse du ministère des Affaires étrangères remis vendredi à l'Agence de presse sénégalaise. Maître Abdoulaye Wade dont le pays est président du Comité des Nations unies pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien et est membre de la Troïka de l'Organisation de la conférence islamique (OCI), propose en outre, selon le comuniqué, une rencontre avec les cinq membres permanents du Conseil de sécurité pour leur soumettre les vives préoccupations de la Oummah islamique à propos de la dégradation de la situation dans la région et l'impérieuse nécessité de faire arrêter l'escalade de la violence par un cessez-le-feu immédiat Les troisiéme et quatriéme propositions du chef de l'Etat portent sur la tenue d'une nouvelle réunion du Conseil de sécurité sur la question du cessez-le-feu et la convocation d'une session extraordinaire d'urgence de l'Assemblée générale des Nations unies sur la situation au Moyen orient. Selon le communiqué, dès qu'elle en a pris connaissance, sa Majesté Abdallah Ben Abdel Aziz Al-Saoud, Serviteur des Saintes Mosquées, Roi d'Arabie Saoudite a exprimé son soutien total aux propositions du président Wade. Le Sénégal, ajoute la même source, en appelle à toute la Oummah islamique, et de façon plus large, à toute la communauté internationale pour en faire de même et concentrer tous nos efforts sur l'obtention immédiate d'un cessez-le-feu et l'arrêt des destructions et de la violence meurtrière au Liban et en Palestine. La situation au Liban et en Palestine continue, chaque jour, de se dégrader avec son lot d'images insoutenables de violence meurtrière, de morts d'enfants et de civils innocents, déplore en outre le communiqué. ADI/CTN