Aide humanitaire : l'appel de l'ONU n'a reçu que 51% des fonds requis

Présidence de la République

Dakar, 18 juil (APS) - L'appel de fonds lancé par les Nations unies pour couvrir les besoins en aide humanitaire des pays de l'Afrique de l'Ouest en 2006 n'a reçu à ce jour que 51% des sommes requises, selon un communiqué reçu mardi à l'APS. Près de 119 millions de dollars manquent encore à l'appel afin que les Nations unies puissent pleinement répondre aux besoins humanitaires de la sous région, précise la même source. L'Afrique de l'Ouest est l'une des régions les plus pauvres du globe et les pays du Sahel s'apprêtent à vivre de nouveau une période très préoccupante sur le plan nutritionnel, avertit Hervé Ludovic de Lys, directeur du Bureau régional de la Coordination des Affaires Humanitaire des Nations unies (OCHA) cité par le texte. Lorsque l'UNICEF avertit que 300.000 enfants risquent de mourir en 2006 à cause de la malnutrition dans le Sahel, nous devons agir immédiatement pour répondre à leurs besoins et à ceux de millions d'autres personnes qui ne mangent pas à leur faim, a-t-il ajouté. Pour le directeur de OCHA, il est urgent pour les Nations unies de recevoir les fonds nécessaires. Cet appel, évalué initialement à plus de 244 millions de dollars, a été légèrement revu à la baisse, à 243 millions de dollars, lors de la réévaluation à mi-parcours effectuée chaque année au mois de juillet. Nous sommes reconnaissants à tous les bailleurs qui nous ont donné les moyens de nourrir des millions de personnes cette année dans la région, mais notre travail n'est pas encore terminé, d'autant plus que les pays du Sahel s'apprêtent à vivre encore une période de soudure difficile et que le Libéria se remet lentement -mais sûrement- de ses peines, a encore dit Moustapha Darboe, directeur du bureau régional du Programme alimentaire mondial (PAM) pour l'Afrique de l'Ouest. L'appel de fonds est destiné à couvrir les besoins humanitaires, tous secteurs confondus (alimentaire, eau, assainissement, santé, agriculture, éducation...) dans les pays de la sous région. Il s'agit pour l'essentiel d'apporter une assistance alimentaire et nutritionnelle aux pays du Sahel, région où les pluies tardent à venir, où l'endettement des ménages à la suite de la crise alimentaire de 2005 et le faible niveau des stocks dans certains pays aggravent considérablement la situation. L'appel est également destiné à prévenir les épidémies de fièvre jaune et de choléra qui sévissent durant la saison des pluies (juin à octobre), et de poursuivre l'assistance apportée aux déplacés togolais et à ceux réfugiés au Bénin. Selon le classement du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), les dix pays les plus pauvres de la planète sont africains, cinq parmi eux se situent en Afrique de l'Ouest. Plus globalement, l'Afrique de l'Ouest, à elle seule, représente plus du tiers des pays les plus pauvres du monde, note le texte. ADL/ADC