Khadim Mbacké déplore le silence du Sénégal sur les attaques israéliennes au Liban

Présidence de la République

Dakar, 14 juil (APS) - Tous les Sénégalais, surtout les musulmans, doivent utiliser tous les moyens appropriés pour exprimer leur condamnation des crimes israéliens au Sud Liban, a estimé le professeur Khadim Mbacké, directeur de recherche à l'Institut fondamental d'Afrique noire. M. Mbacké a déploré, dans un entretien avec l'APS, le mutisme des autorités sénégalaises face aux crimes sionistes. Israël a intensifié vendredi ses raids au Liban, pays soumis à un blocus total (aérien, maritime et terrestre) avec la volonté de neutraliser le Hezbollah. Le silence sénégalais encourage les Israéliens qui sont en train de mettre le Moyen Orient à feu et à sang sous le regard de la communauté internationale. Comme si Israël devait être le seul Etat au monde qui peut agir en toute impunité quand elle veut et où elle veut, a dit l'islamologue. Selon Khadim Mbacké, le plus étonnant est que notre pays qui ne cesse de réclamer une place de choix au sein de la Umma islamique ne réagit pas face à cette situation. L'offensive israélienne a été lancée mercredi après une attaque du Hezbollah à la frontière qui s'est soldée par la capture de deux soldats israéliens et la mort de huit autres. Elle a fait plus de 60 morts et 165 blessés au Liban. AND/ADC