Sarkozy prochainement à Dakar pour signer un protocole d'accord sur l'immigration +++Envoyé spécial : Alpha Abdallah Sall+++

Présidence de la République

Paris, 4 juil (APS) - Les services sénégalais et français compétents vont signer un protocole d'accord sur l'immigration, vraisemblablement en automne, a annoncé, mardi, Nicolas Sarkozy, ministre français de l'Intérieur, à l'issue d'une audience avec le Premier ministre Macky Sall, en visite de travail à Paris. Interrogé par la presse sénégalaise sur le contenu de ce protocole d'accord, Nicolas Sarkozy a affirmé que le président Abdoulaye Wade a fixé une ligne qui est celle de la volonté de garder au Sénégal les élites. J'ai proposé que l'immigration soit choisie des deux côtés, à la fois par la France et le Sénégal, de façon concertée. Nous nous acheminons vers cette direction, a poursuivi le ministre fraçais, par ailleurs président de l'Union pour un Mouvement populaire (UMP, majorité parlementaire). Il a précisé que le souci est d'enraciner les liens historiques entre le Sénégal et la France. Je suis très confiant, a ajouté Sarkozy. Prié de donner son point de vue sur la position de Wade sur l'immigration, le ministre français de l'Intérieur a affirmé que le président sénégalais est un homme pour qui il a beaucoup de considération. Quant au Premier ministre sénégalais, je le connais bien. Il a été ministre de l'Intérieur et il y a une très grande confiance entre nous, a dit Nicolas Sarkozy, précisant que la conclusion du protocole d'accord est une affaire de quelques jours. Le Premier ministre français Dominique de Villepin, à l'issue d'une audience avec Macky Sall avait auparavant affirmé que la position de la France et du Sénégal sur l'immigration sont très proches avec la volonté de traiter dans le respect les populations, en particulier les élites africaines. Le ministre français des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy qui recevait à déjeuner le chef du gouvernemant sénégalais, a précisé que la négociation du protocole d'accord sur l'immigration débutera à Paris dés la fin de la conférence sur l'immigration prévue à Rabat (Maroc) les 11 et 12 juillet courant. AAS/OID/ADC