Alpha Omar Konaré : Que le Sénégal abrite le proces de Hissene habre est un acte de responsabilité

Présidence de la République

Dakar, 3 juil (APS - La désignation du Sénégal pour abriter le procès de l'ancien président tchadien Hisséne Habré est un acte de responsabilité et les autorités sénégalaises ont raison de réclamer un mandat clair de la part des instances africaines, a indiqué Alpha Omar Konaré, président de la Commission de l'Union africaine. Le choix porté sur le Sénégal est loin d'être une pirouette et ce n'est sûrement pas une patate chaude retourné aux autorités sénégalaises, a-t-il assuré, interrogé à propos sur Radio France internationale (RFI). Il a rappelé qu'un comité d'experts avait été commis, qui a rendu un avis responsable et conforme à des orientations que nous avions donné : impunité zéro. Il faut être clair : il est temps que les Africains assument leurs responsabilités. Le Sénégal étant désigné pour abriter le procès de l'ancien président tchadien, le président Wade a absolument raison de réclamer un mandat clair de la part de l'Union africaine, a-t-il estimé. Ce n'est pas un citoyen sénégalais qui doit être jugé. Et si nous disons clairement qu'au Sénégal cela peut se faire, il faut que nous indiquions un mandat clair qui ne puisse pas souffrir d'interprétations, de polémiques ultérieurement, a expliqué M. Konaré. Nous devons tout mettre en œuvre justement pour que ce procès se déroule dans les meilleurs délais et pour que ce procès soit véritablement exemplaire, a dit le président de la Commission de l'UA. BK/ADC