Kofi Annan salue les efforts accomplis par l'Afrique+++Envoyé spécial : Assane Diagne+++

Présidence de la République

Banjul, 1-er juil (APS) - Le secrétaire général des Nations unies Kofi Annan a salué samedi à Banjul les progrès accomplis par les pays africains dans la réalisation de certains des objectifs du continent, qualifiant de très encourageantes les avancées en question. Il reste énormément à faire pour que l'Afrique dans son ensemble atteigne tous les objectifs des objectifs du millénaire pour le développement, a cependant noté M. Annan qui s'exprimait à l'ouverture du 7-ème sommet de l'Union africaine (UA). Relevant que 27 pays d'Afrique devraient enregistrer l'année prochaine une croissance de plus de 5 pour cent de leur PIB, Kofi Annan a souligné que les investissements étrangers directs dans les pays d'Afrique ont augmenté de plus de 200 pour cent ces cinq dernières années. M. Annan, qui participe à son dernier sommet de l'UA en tant que secrétaire général de l'ONU, a souligné qu'à la bourse de Johannesburg, il y a plus de 30.000 transactions chaque jour, contre 5.000 il y a dix ans. L'intérêt que l'Afrique commence à susciter est le bienvenu, a-t-il dit, estimant qu'il nous faut veiller à ce que la ruée vers l'Afrique profite aux femmes et aux hommes du continent et que les accords signés avec les investisseurs étrangers soient justes, équitables et tenables. Lors de la première ruée, le but était de s'emparer des terres, des territoires, des ressources naturelles et d'esclaves, a-t-il rappelé. Par contre, la nouvelle ruée doit permettre selon lui aux Africains et aux Africaines de vivre à l'abri du besoin, d'échapper au couperet de la misère et des maladies infectieuses Koffi Annan, qui a eu droit à un standing ovation à la fin de son discours, a promis, à l'occasion du prochain sommet du G8 prévu dans deux semaines à Saint-Pétersbourg, d'engager les dirigeants à continuer de donner suite aux engagements qu'ils ont pris vis-à-vis de l'Afrique. AD/BK