Le candidat de l'Inde à la sucession de kofi Annan promet de faire de l'Afrique une priorité +++ De l'envoyé spécial de l'APS : Assane Diagne +++

Présidence de la République

Banjul, 30 juin (APS0 - Le candidat de l'Inde à la succession de Kofi Annan au secrétariat général des Nations unies, Shashi Tharoor, a promis vendredi à Banjul d'accorder à l'Afrique importance fondamentale au cas où il serait élu à la tête de l'ONU. Pour le prochain secrétaire général des Nations Unies, le continent africain sera un centre d'action prioritaire, a déclaré M. Tharoor qui tenait un point de presse à Banjul où il est venu battre campagne pour son élection. Il y a beaucoup de choses à rattraper à cause du passé colonial du contient. Ce sera ma mission, a promis Shashi Tharoor, actuel secrétaire général des Nations unies pour la communication et l'information. Il a précisé qu'il est présent dans la capitale gambienne pour exposer ses convictions, faisant part à l'occasion de sa grande admiration pour le continent africain. Le monde mérite un bon choix, a-t-il insisté, ajoutant que son message aux ministres des Affaires étrangères sera le renforcement du soutien de l'ONU à l'Afrique et au NEPAD et le soutien au développement pour relever le défi de l'aide humanitaire. Il a promis de faire en sorte que l'ONU reflète la diversité du monde et d'aider les pays africains à renforcer leur politique grâce au Fonds d'aide à la démocratie. Shashi Tharoor a en outre insisté sur la nécessité de prévenir les conflits sur le continent et dans le monde, estimant qu'il est préférable de débloquer de l'argent pour acheter des médicaments pour un malade plutôt que de le faire pour acheter un cercueil. Les trois candidats à la succession de Kofi Annan sont tous du contient asiatique. En plus de l'Indien shashi Tharoor, la Thaïlande et la Corée du Sud ont présenté des candidats. AD/BK