Affaire Habré : les conclusions de la commission sur le procès attendues à Banjul +++Envoyé spécial : Assane Diagne+++

Présidence de la République

Banjul, 29 juin (APS) - La question des droits de l'homme sera l'un des principaux sujets dont les chefs d'Etat et de gouvernement auront à débattre à l'occasion du 7-eme sommet de l'Union africaine qui s'ouvre samedi à Banjul. Au centre de ces questions figure en bonne place le rapport de la commission mise en place en janvier dernier pour se prononcer l'éventuel procès de l'ancien chef de l'Etat du tchadien Hissène Habré en exil au Sénégal. Cette commission, dont la liste des membres est tenue secrète, doit remettre ses conclusions quant au sort judiciaire réservé à Hissène Habré. Sur la demande du Sénégal, l'Union africaine avait été saisie en janvier dernier pour se prononcer sur le sort de l'ancien président tchadien. Hissène Habré est poursuivi pour crime contre l'humanité par la justice belge qui demande son extradition. Déjà des organisations de défense des droits l'homme dont le Fédération internationale de des ligues de droits de l'homme (FIDH), nourrissent des doutes concernant le sérieux du travail de cette commission, arguant que sa composition n'a jamais été rendue publique portant ainsi une suspicion sur son indépendance Le sommet de Banjul servira également de cadre pour les juges nouvellement nommés de la Cour africaine des droits de l'Homme et des peuples de prêter serment. Tout comme le président de cette institution judiciaire -- où siège l'avocat sénégalais Me El hadji Guissé -- et le pays devant abriter son siège seront connus. AD/ADC