Signature d'un accord pour la mise en œuvre de la Déclaration sur l'égalité des genres +++Envoyé spécial : Assane Diagne+++

Présidence de la République

Banjul, 28 juin (APS) - Les organisations membres du réseau de la campagne le genre mon agenda ont signé mercredi à Banjul un protocole d'accord pour rendre les pays africains responsables de la mise en œuvre de la Déclaration solennelle sur l'égalité des genres en Afrique, a-t-on appris de bonne source. Ils ont défini des points focaux thématiques, des lignes directrices et des stratégies de plaidoyer et de lobbying pour la mise en ouvre de la Déclaration solennelle. En prélude au sommet des chefs d'Etat et d gouvernement des pays membres de l'UA prévu samedi et dimanche dans la capitale gambienne, plusieurs organisations de femmes se réunissent cette semaine pour travailler sur la Déclaration sur l'égalité des genres. Le Forum est organisé par l'ONG Femmes Africa Solidarité (FAS), dont le siège se trouve à Dakar, en collaboration avec le Centre africain d'études sur les droits humains et la démocratie. La déclaration sur l'égalité des genres avait été adoptée lors du sommet de l'Union africaine à Adis Abeba en juillet 2004. Les réseaux de la société civile se sont réunis plusieurs fois pour poursuivre le travail entrepris sur l'intégration de la perspective genre au sein de l'Union africaine. L'adoption de la Déclaration sur l'égalité des genres en 2004 est le fruit d'un long processus marqué par le travail de longue haleine et les résultats atteints par les réseaux de femmes africaines sous l'initiative du Comite des femmes africaines pour la paix et le développement {AWCPD), indique un document remis a la presse. Une série de réunions consultatives se sont tenues avec les organisations de femmes africaines à Durban (Afrique du Sud) en juin 2002, Dakar (Sénégal) en avril 2003, Maputo (Mozambique) en juin 2003, Addis Abeba en juin 2004, Abuja en janvier 2004 et Tripoli en juillet 2005, et finalement Dakar en 2005, rappelle la même source. AD/ADC