Arrivée du Chef de l'Etat, Me Abdoulaye Wade, à Shanghai +++ De l'envoyé spécial de l'APS : Mamadou Koumé +++

Présidence de la République

Shanghai (Chine), 24 juin (APS) - Le chef de l'Etat Me Abdoulaye Wade est arrivé samedi dans la soirée à 19 h 30 heure locale (11h 30 GMT) à Shanghai (nord-est du pays), au quatrième jour de sa visite d'Etat en République populaire de Chine. Le président de la République avait quitté deux heures auparavant à bord d'un vol spécial de la Royal Air Maroc, en provenance de Shenzhuen, deuxième étape de son séjour en terre chinoise. Samedi matin, Me Abdoulaye Wade s'était rendu au siège du groupe chinois Huawei, l'une des plus grandes entreprises spécialisées dans le domaine des nouvelles technologies de l'information et de la communication. C'est le groupe Huawei qui sera chargé d'installer l'intranet gouvernemental et administratif. Le président de la République a demandé aux dirigeants de cette entreprise d'envisager l'extension de l'intranet gouvernemental et administratif aux régions les plus éloignées du Sénégal. Le chef de l'Etat a également abordé avec eux la possibilité d'une coopération, dans le domaine de la télémédecine, entre leur groupe chinois et le ministère de la Santé et de la Prévention médicale. A la suite de cette visite, le chef de l'Etat a reçu le maire de Shenzhuen qui lui a fait un exposé sur sa cité qui date de vingt six ans, vitrine du modernisme chinois et qui présente de nombreux atouts notamment dans les nouvelles technologies et en ce qui concerne son port maritime. Avec ses 16 millions de conteneurs en 2005, ce port est classé au quatrième rang mondial après Singapour, Hong Kong et Shanghai. Me Abdoulaye Wade a fait part au maire de Shenzhuen de son projet de création d'une nouvelle ville qui sera une capitale administrative et financière, avant de l'inviter à séjourner au Sénégal. Avant de visiter un parc d'attraction où il a pu voir la Chine présentée en miniature, le président de la République a reçu un groupe de ressortissants sénégalais établis à Guangzhou (ex-Canton). Les principales difficultés exposées par les Sénégalais de Chine, dont le nombre tourne selon une source autour de deux cents personnes, sont l'absence de titres de séjour et parfois de passeports. Le chef de l' Etat, qui a présenté aux Sénégalais de Chine le nouvel ambassadeur, le général Pape Khalilou Fall, leur a recommandé d'être chacun un ambassadeur du Sénégal dans leurs actes. Au programme du président de la République qui séjournera à Shanghai, il y a notamment dimanche une rencontre avec les chefs d'entreprise de cette région qui est le principal centre économique du pays, une visite au pavillon d'urbanisme de la ville et un entretien avec le maire de la ville qui compte près de seize millions d'habitants. Le président de la République quitte Shanghai lundi en début de matinée pour Téhéran où il effectuera une visite de travail de deux jours. MK/BK