Les ministres des Affaires étrangères de l'OCI appuient l'idée d'un observatoire de l'islamophobie

Présidence de la République

Dakar, 21 juin (APS) - Les ministres des Affaires étrangères des pays membres de l'Organisation de la conférence islamique (OCI) ont approuvé, mercredi, les efforts déployés par le secrétariat de l'organisation internationale en vue de la création d'un observatoire des manifestations d'islamophobie, indique un communiqué reçu à l'APS. Nous nous félicitons du travail accompli par le secrétariat de l'OCI pour créer l'Observatoire de l'OCI destiné à surveiller les manifestations d'islamophobie, note la même source. Dans une déclaration publiée à l'issue de la 33-ème session de la Conférence islamique des ministres des Affaires étrangères (CIMAE) de lundi à mercredi, à Bakou (Azerbaïdjan), les participants ont exprimé leur profonde préoccupation devant la tendance grandissante à l'islamophobie. Les conférenciers ont exhorté les autorités à approfondir le dialogue et à élargir la compréhension entre les civilisations, les cultures et les religions. Ils ont, à cet effet, jugé particulièrement pertinente l'instauration de contacts entre les institutions de l'OCI et l'Union européenne au sujet de l'élaboration de programmes sur l'islam pour les écoles secondaires. Par ailleurs, les participants de la 33-ème session de la CIMAE ont réaffirmé qu'un règlement pacifique rapide du conflit arabo-palestinien est un objectif majeur de (la) Oummah. ADI/AD