Un haut fonctionnaire indonésien plaide pour le renforcement des relations avec l'Afrique

Présidence de la République

Dakar, 15 juin (APS) - Un haut fonctionnaire de la République d'Indonésie, Bali Moniaga, a estimé que son pays pourrait tirer profit du renforcement des liens de coopération avec les Etats africains déplorant la méconnaissance de ses concitoyens à l'égard du continent. Nous devons reconnaître que la plupart des gens stéréotypent toujours l'Afrique comme une région désespérée et beaucoup d'entre eux doutent des bénéfices économiques et politiques que nous pourrions tirer du renforcement des liens de coopération avec de tels pays, a déclaré M. Moniaga, directeur pour les affaires africaines au journal The Jakarta Post. Des propos qui ont été repris dans les colonnes de la publication de la représentation diplomatique : Bulletin d'Indonésie dont copie est parvenue à l'APS. La plupart des Indonésiens connaissent peu les pays du continent africain aujourd'hui. Les gens ont tendance à penser qu'il n' y a pas grand chose dans ses 53 pays autres que la pauvreté, la sécheresse, la faim, le Sida et es conflits infinis, a souligne M. Moniaga. Et contrairement à ces idées reçues, le diplomate a indiqué que la majeure partie des pays africains peuvent concentrer leurs efforts sur le développement de leur économie parce qu'ils ont fini de faire face aux fractions internes par le processus de démocratisation. Il y a 30 ans de cela, trois pays ont eu leurs dirigeants choisis par la voix des élections générales. Maintenant, il y a un renversement de tendance et des 53 pays, seuls trois n'ont pas leurs dirigeants choisis par des élections démocratiques, a-t-il précisé. Relevant que plusieurs pays africains ont un revenu par habitant plus élevé que celui de l'Indonésie, le diplomate estime que c'est une raison supplémentaire pour fructifier les liens Afrique-Indonésie. BS/AD