La police guinéenne tire sur des élèves et fait plusieurs morts et blessés

Présidence de la République

Kolda, 12 juin (APS) - La police guinéenne aurait tiré lundi sur une foule d'élèves faisant parmi eux plusieurs morts et blessés, a appris le correspondant de l'APS à Kolda d'une source policière contactée a la frontière entre le Sénégal et la République de Guinée. Les incidents sont intervenus au moment où les élèves étaient dans les rues de Conakry pour manifester contre la non tenue des examens fautes de professeurs en grève, a précisé la même source. Partis de chez eux pour les besoins des examens, les élèves ont trouvé des salles de classes vides sans personnel enseignant et c'est, partant de ce constat, qu'ils sont descendus dans les rues de la capitale guinenne où ils ont été pris à partie par la police qui aurait ouvert le feu sur les manifestants. Le bilan fait état une dizaine de morts et de blessés dont plusieurs graves. Selon un commerçant guinéen joint par téléphone par l'APS, il y aurait également beaucoup de dégâts matériels et des scènes de pillages notamment dans la capitale, Conakry, et dans les villes comme Pita, Kankan et Zéré Koré. Les enseignants guinéens sont en grève depuis des semaines pour réclamer de meilleures conditions de vie et de travail. MG/CTN