Trois capitales européennes signent une déclaration en faveur de l'usage du français

Présidence de la République

Dakar, 22 mai (APS) - Les maires et bourgmestres de Bruxelles, Luxembourg et Strasbourg et le secrétaire général de la Francophonie Abdou Diouf signeront, mercredi à Bruxelles, une déclaration solennelle en faveur de l'usage du français, annonce un communiqué transmis à l'APS. La déclaration vise à établir un réseau francophone des trois capitales européennes et permettre aux municipalités de contribuer à promouvoir la langue française et la francophonie auprès notamment des institutions ainsi que des diplomates et fonctionnaires qu'elles accueillent, souligne le communiqué. Le secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, estime en effet que l'Union européenne ne se fera pas sans ces trois capitales, soulignant qu'il convient que toute la politique des trois capitales soit pensée avec à l'esprit ce qui peut être fait pour la promotion du français. La signature de la déclaration solennelle s'inscrit dans une dynamique générale qui a vu, ces derniers mois, 8 Premiers ministres ou ministres des Etats européens de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) signer des accords de renforcement des compétences de travail en français de leurs diplomates et fonctionnaires en charge du suivi des questions européennes. Ces accords font eux-mêmes partie d'un projet plus vaste qui se traduit par des centaines d'opérations dans plus de 22 pays européens et pour quelque 10.000 diplomates et fonctionnaires par an. L'OIF, qui regroupe 63 Etats et gouvernements dont 11 membres de l'Union européenne actuelle, a fait de l'usage du français dans l'Union européenne, l'un de ses champs d'activités prioritaires. L'OIF compte 53 Etats et gouvernements membres et 10 pays observateurs. BS/AD