La popularité de la lutte palestinienne impose un règlement du conflit entre les deux pays, selon l'ambassadeur israélien

Présidence de la République

Dakar, 20 mai (APS) - La popularité grandissante de la lutte palestinienne, qui est plus populaire que la lutte contre le SIDA commande la recherche d'une solution adaptée au conflit israélo-palestinien, a déclaré Daniel Pinhasi, ambassadeur d'Israël au Sénégal Il y a cette responsabilité, cette nécessité aujourd'hui de terminer ce conflit, de créer ensuite une situation où l'on peut vivre tranquillement entre Israéliens et Palestiniens, a confié le diplomate israélien au dernier numéro (vendredi) de l'hebdomadaire dakarois Nouvel Horizon. Notre présence dans les territoires palestiniens ne peut continuer ni moralement ni économiquement, a-t-il déclaré. La lutte palestinienne est aujourd'hui beaucoup plus populaire que la lutte contre le SIDA ou la pauvreté. C'est un conflit qui doit être solutionné, a ajouté M. Pinhasi. Heureusement qu'aujourd'hui, dans la société israélienne, il y na une grande majorité franche. La dernière élection le prouve. Une grande majorité est pour les négociations, pour l'établissement d'un Etat palestinien et l'évacuation des colonies juives, a-t-il indiqué. Un autre choix à la disposition d'Israël, c'est de laisser la société palestinienne chever son processus interne. Je ne suis pas content de voir, même en temps qu'Israélien, les Palestiniens se livrer à des luttes internes, car Israël n'y gagne jamais rien, selon le diplomate israélien. BK