L'OIF appelle à une solution politique de la crise tchadienne

Présidence de la République

Dakar, 14 avr (APS) - Le secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), Abdou Diouf, a fait part de sa très grande inquiétude sur l'évolution de la situation politique et militaire au Tchad et sur l'instabilité générée par les combats qui se déroulent dans le pays. A travers un communiqué parvenu vendredi à l'APS, Abdou Diouf dit réprouver fermement toute tentative d'accession au pouvoir par la force. Il a rappelé que conformément à la Déclaration de Bamako, la Francophonie condamne les coups d'Etat et toute autre prise de pouvoir par la violence, les armes ou quel que autre moyen illégal. Abdou Diouf appelle au respect de l'Etat de droit et de l'ordre public et engage tous les Tchadiens à contribuer activement au rétablissement de la paix et de la sécurité des populations. L'OIF demande le respect des principes démocratiques en particulier en ce qui concerne l'organisation d'élections véritablement transparentes, libres et fiables, indique le comminqué. Il ajoute que l'OIF recommande dans les meilleurs délais, l'organisation d'un dialogue entre les forces politiques tchadiennes, susceptible de favoriser une sortie pacifique de la crise. L'OIF, qui compte 53 Etats et gouvernements membres et dix pays observateurs, réaffirme en outre, sa disponibilité à apporter au Tchad les appuis utiles à un retour à une vie politique apaisée. AD/CTN