Ngohe reclame un centre de formation pour ses jeunes et femmes

Société

Ngohe (Diourbel), 12 juin (APS) - La commune de Ngohe dans le departement de Diourbel veut beneficier d'un centre de formation professionnelle pour permettre a ses jeunes et femmes d'avoir des qualifications en adequation avec les besoins du marche pour une meilleure insertion des jeunes. Nous sollicitons du president de la Republique, la construction de centres de formation pour les jeunes et pour les femmes en matiere de transformation cerealiere, production de savonnerie, a declare Labba Ngom, initiateur d'un forum sur l'emploi des jeunes dans la commune de la region de Diourbel. La rencontre s'est deroulee en presence des autorites administratives, religieuses, politiques. Il s'agissait pour les participants d'echanger sur la problematique de l'emploi des jeunes dans cette localite. . Pour Labba Ngom, l'erection de centres de formation va permettre aux jeunes d'avoir des qualifications leur permettant d'integrer les entreprises ou de pouvoir etre mieux encadres dans la mise en oeuvre de projets generateurs de revenus.. Cette journee est venue en son heure parce qu'elle rime avec la volonte du president de la Republique qui est la formation et l'insertion des jeunes dans le monde de l'emploi, a pour sa part indique le maire de la commune de Ngohe, Francois Fall. La creation d'un centre de formation fait partie des priorites de la commune. Dans le cadre de l'agriculture, on est en train de promouvoir des fermes agricoles avec l'Anida, et cela va permettre de fixer les jeunes dans la localite, a-t-il fait valoir. Les jeunes bien formes pourraient beneficier des projets et programmes de l'etat comme les fermes natanguees malgre la rarete du foncier dans la commune, a explique M. Fall par ailleurs haut conseiller economique, social et environnemental (HCCT). Le maire de la commune de Ngohe a egalement souligne la necessite d'eriger un lycee dans la commune pour eviter aux eleves de faire des kilometres. FD/AKS