Electrification rurale : Aissatou Sophie Gladima fait etat d'un taux de couverture de 60%

Société

Malem-Hodar 11 juin (APS) - Le Senegal a desormais atteint un taux d'electrification rurale de 60 pour cent grace a la mise en oeuvre en cours de son projet d'electrification de 300 villages grace a des mini-centrales photovoltaiques, a soutenu vendredi la ministre du Petrole et des Energies, Aissatou Sophie Gladima. L'execution de ce programme d'electrification via des mini-centrales photovoltaiques "a permis aujourd'hui d'avoir un taux de couverture de 60% au niveau de l'electrification rurale contre 24 % en 2012", a-t-elle dit.   La ministre du Petrole et des Energies procedait a l'inauguration du volet de ce projet relatif au cluster de Malem Hodar, constitue de 21 villages, dans la region de Kaffrine (centre).   Selon Aissatou Sophie Gladima, ce projet d'electrification via des mini-centrales photovoltaiques devrait conduire le Senegal a "un equilibre regional en matiere d'acces a l'electricite", sans compter qu'il "repond aussi a la volonte de retablir une equite sociale en zone rurale et urbaine".    "Ce combat que nous menons pour l'electrification repond a la volonte d'ameliorer les conditions de vie des populations rurales qui, elles aussi doivent connaitre l'emergence au meme titre que les zones urbaines", a-t-elle indique.    Mme Gladima, rappelant que de nombreuses localites restent encore non electrifiees, est revenue sur les intentions de financement annoncees par certains partenaires, pour les besoins de l'acces universel a l'electricite.   Le projet d'electrification par le biais de mini-centrales photovoltaiques est finance a hauteur de 120 millions d'euros, soit plus de 78 milliards de francs CFA, grace a l'appui de la cooperation technique allemande. Il va durer 48 mois et va consister a electrifier 3 villages par semaine, soit 12 par mois.    Quinze departements devraient etre impactes par ce projet a travers 8 regions du Senegal, avec pres de 20 mille menages concernes pour une population de 180 mille personnes, compte non tenu de 3 centres pedagogiques mises en place.    Dans la region de Kaffrine, 66 villages ont deja ete selectionnes, dont 26 ont vu leurs infrastructures livrees, 40 etant en travaux.   Dans le departement de Malem Hodar, 21 centrales photovoltaiques sont operationnelles.