Semaine internationale des archives : bilan satisfaisant d'une exposition itinerante sur l'histoire du Senegal

Culture

Thies, 11 juin (APS) - Makhone Toure, conservateur a la Direction des archives du Senegal, s'est dit satisfait du succes de l'exposition itinerante qui a boucle ce vendredi a Thies la semaine internationale des archives.   "Nous sommes satisfaits", a-t-il dit, tout en ajoutant : "Nous repartons confiants et ragaillardis, quant a la necessite de poursuivre ce genre d'activites et de les etendre aux autres regions".    La ville de Thies a accueilli, apres Saint-Louis la veille, cette exposition itinerante sur le theme "L'histoire du Senegal a travers les archives", dans le cadre de la Semaine internationale des archives, ouverte lundi et axee sur le theme "Renforcer les archives".   Dans les locaux de la gouvernance, les organisateurs ont deploye une quarantaine de baches imprimees retracant l'histoire du Senegal, de la conquete et la penetration francaise a la periode post-independance, en passant par la domination et la resistance.   La creation de l'Afrique occidentale francaise (AOF), du gouvernement general, la representation de la colonie au Parlement francais, ou encore la periode de l'Union francaise a la loi-cadre de 1956 ont egalement ete revisitees.   Les supports presentent des manuscrits rares, tels que le proces-verbal de la remise du fort de Saint-Louis par les Anglais, premiers occupants du Senegal, aux Francais le 25 janvier 1817, acte ayant permis aux colons francais de penetrer le Senegal par le fleuve.    Un petit recit manuscrit raconte l'attaque du village de Carone en 1889, en Casamance (sud), par des troupes francaises, evoquant les difficultes face a la resistance farouche de guerriers qu'il presente comme des "chasseurs d'elephants et d'hippopotame", et les tactiques a adopter pour les deloger des paletuviers.    Des figures de la resistance armee comme Lat-Dior et El Hadji Omar Tall, de la resistance pacifique comme Cheikh Ahmadou Bamba et El Hadji Malick Sy y sont aussi representees, tout comme de grands noms du syndicalisme tels que Ibrahima Sarr et Madia Diop.   L'exposition retrace des images des colonies de l'AOF, sous les angles thematiques de l'habitat, de la culture, de l'economie, de l'enseignement, de la religion, etc., l'esclavage n'etant pas en reste.    L'histoire politique et institutionnelle du Senegal, du premier president Leopold Sedar Senghor a l'actuel chef de l'Etat Macky Sall, en passant par Abdou Diouf, Abdoulaye Wade, y figure en bonne place.   Les photos d'autres personnages historiques dont le president du Conseil Mamadou Dia, des precurseurs a la tete d'institutions, comme le premier mediateur de la Republique Ousmane Camara, le premier president de l'Assemblee nationale Lamine Gueye, le president du Senat Abdoulaye Diack, ornent aussi l'exposition.   La loi sur les partis politiques de 1975, la Federation du Mali, entre autres, sont de meme revisitees dans une demarche a la fois chronologique, synthetique et thematique.   Jusque dans l'apres-midi, des eleves venaient encore visiter l'exposition, apres les visiteurs du matin, s'est felicite Makhone Toure.