Tourisme et transports : la relance post-Covid passe par "un climat apaise et l'appropriation des strategies arretees (tutelle)

Economie

Saly-Portudal (Mbour), 11 juin (APS) - La reussite de la relance des secteurs du tourisme et des transports aeriens  dans la periode post-Covid-19 passe par un climat apaise et l'appropriation des strategies arretees par les differentes parties prenantes, a indique, vendredi, le ministre du Tourisme et des Transports aeriens, Alioune Sarr. L'ambition de relance du secteur du tourisme et des transports aeriens "ne sera possible, de maniere systemique, que si les concertations sont organisees pour favoriser l'appropriation des strategies et la mise en place d'un climat social apaise, gage de la reussite de cette relance", a-t-il declare.   M. Sarr presidait, a Saly-Portudal (Mbour, ouest), l'ouverture officielle des travaux d'un atelier de partage du pacte de stabilite sociale et du plan strategique hub aerien et touristique 2021-2025.   Les partenaires sociaux prennent part a cet atelier de deux jours, de meme que l'ensemble des directions de son departement, ainsi que la presidente du Haut conseil du dialogue social (HCDS), Innocence Ntap Ndiaye.   "Dans le transport aerien, l'un des secteurs les plus impactes par la pandemie de Covid-19, nous avons, plus que jamais, besoin de perspectives claires", a souligne Alioune Sarr.   Selon lui, les strategies de resilience lancees des le debut de la pandemie, visaient principalement a empecher l'economie du secteur du tourisme et des transports aeriens de s'effondrer.   "Une fois qu'on a traverse, en partie, cette crise, il nous faut preparer une strategie concrete pour faire face a un avenir de plus en plus marque par des incertitudes, notamment par rapport a la maitrise de la maladie et a la reprise du trafic", a-t-il dit, ajoutant que c'est dans ce cadre que ce plan strategique a ete elabore.   Il repond a l'orientation definie par les pouvoirs publics, relativement a leur volonte de positionner le Senegal comme "une plateforme economique et culturelle de reference" en Afrique de l'Ouest, a indique le ministre du Tourisme et des Transports aeriens.   "S'agissant de notre secteur, cela se traduit par un objectif de faire du Senegal le premier hub aerien de la sous-region ouest-africaine. Cette vision a ete traduite en quatre piliers strategiques declines en treize objectifs strategiques et vingt et un projets phares", a releve Alioune Sarr.   Il a cite, parmi ces projets, la creation d'un centre de maintenance aeronautique, d'une academie des metiers de l'aviation civile, le developpement d'un hub fret et d'un centre de tri logistique, ainsi que le developpement d'une aeroville avec des activites commerciales et touristiques.