Vers une persistance de la phase humide en cours

Environnement

Dakar, 11 juin APS) - La phase humide observee notamment dans les regions sud et centre va persister jusqu'au 16 juin, date a partir de laquelle des periodes seches de 5 a 6 jours seront notees, avant avec une courte phase humide du 21 au 23, apprend-on de l'Agence nationale de l'aviation civile et de la meteorologie (ANACIM).      Les services de l'ANACIM font etat d'une installation precoce a normale de l'hivernage par rapport a la normale 91/2020.   Ces informations ont ete rendues publiques, vendredi, lors de la premiere reunion decadaire en virtuel, du groupe de travail pluridisciplinaire (GTP) mis en place par l'ANACIM et regroupant divers services.    Concernant la situation hydrologique, le groupe de travail pluridisciplinaire dit avoir releve un assechement des cours d'eau par rapport a l'annee derniere.   Au niveau des grands bassins, il est fait etat d'un deboisement qui contribue a l'ensablement des cours d'eau.    Le fleuve Senegal connait une phase d'etiage, tandis qu'il est note un assechement sur la Gambie et la Casamance. Pour la Faleme, le groupe fait etat d'une absence d'ecoulement.    Sur le plan agricole,  il evoque un capital semencier bien fourni. Des quantites de semences certifiees et ecremees sont mise en place dans chaque region.    La Direction de la protection des vegetaux (DPV) annonce la presence d'oiseaux granivores et de sautereaux dans quelques localites. Cette situation est neanmoins  en train d'etre maitrisee, assure-t-on.    Concernant l'elevage, l'etat des paturages est juge bon dans l'ensemble.   Le Commissariat a la securite alimentaire (CSA), evoquant la situation des marches agro-pastoraux, parle d'un niveau d'approvisionnement acceptable. Il annonce que dans les prochains jours, il pourrait y avoir une legere hausse des prix pour certaines denrees.    Il lie la situation tendue du marche a la pandemie de Covid-19 mais egalement aux cours mondiaux avec une perturbation du marche international.