Fatick : 207 jeunes formes aux metiers portuaires

Société

Fatick, 11 juin (APS) - Quelque 207 jeunes et femmes de la region de Fatick ont beneficie d'une formation aux metiers portuaires en vue de favoriser leur employabilite au port de Ndakhonga, a appris l'APS.   Ils ont beneficie d'un programme de formation de l'Office national de formation professionnelle (ONFP).   La finalite de cette formation est de doter cette main d'oeuvre locale, de titres de qualification en vue de favoriser leur employabilite au port de Foundiougne-Ndakhonga, a explique la coordinatrice des antennes regionales de l'ONFP, Safietou Fall Sow.    Elle s'entretenait avec des journalistes jeudi au terme d'une ceremonie de remise de titres de qualification marquant la cloture de cette formation initiee en novembre 2016 pour des jeunes et femmes demandeurs d'emplois.    Le choix des profils de metiers de formation susceptibles d'etre retenus au niveau du port de Ndakhonga s'est fait avec l'Agence nationale des affaires maritimes (ANAM), a-t-elle precise.   Ces profils, a-t-elle indique, sont au nombre de sept metiers : grutiers, caristes, lamaneurs, acconiers, pointeurs, agents de securite de site portuaire, et dockers manoeuvre specialise.   La main d'oeuvre locale beneficiaire de cette formation sur les metiers portuaires vient principalement d'une trentaine de communes de la region de Fatick, selon l'ONFP.   Il s'agit des communes de Foundiougne, de Djirnda, de Passy, de Sokone, de Karang, de Djilor, de Diagane Barka, de Diouroup, de Gossas, de Niakhar, de Ngayokheme, de Diakhao, de Tattaguine, Toubacouta, de Mbam.   D'autres sont issus des communes de Dionewar, de Fatick, de Diossong, Mbellacadio, Thiare, Ouadiour, Keur Niaouth, Soum, Loul Sessene, Keur Samba Gueye, Thiamene, Nioro Alassane Tall et Diarekh, precise un document de l'ONFP.   Lancees en novembre 2016 a Foundiougne, 08 sessions de formation ont ete dispensees a ses 207 beneficiaires dont 10 femmes de la region de Fatick.   Au-dela de cette formation aux metiers portuaires, l'ONFP a deroule des actions de formation isolees a l'intention de 16 hommes et femmes sur les techniques d'installation en energie solaire, a signale Mme Sow par ailleurs ancienne cheffe de l'ONFP dans la zone centre.   A cela s'ajoute la formation de 20 jeunes hommes sur les techniques de garde rapprochee, a-t-elle souligne, expliquant, que cette orientation de l'offre de formation de l'ONFP s'inscrit dans une logique de territorialisation pour atteindre le maximum de jeunes.   Dans cette dynamique, l'ONFP va prochainement lance dans la region, un autre programme de formation complementaire sur des metiers portuaires non encore pris en charge par les formations jusqu'ici dispensees, a-t-elle annonce.    Selon l'adjoint au gouverneur de Fatick, charge des affaires administratives, El Hadj Semou Diouf, cette remise de titres de qualification traduit la volonte de l'Etat de donner aux jeunes des emplois decents.   L'ONFP a travers cette formation aux metiers portuaires a apporte sa pierre a l'edifice, a-t-il estime, saluant le choix de s'orienter vers les metiers portuaires surtout qu'on s'achemine vers le demarrage effectif des activites du port de Ndakhonga.   L'Etat s'est engage avec ses demembrements a aider les jeunes et les femmes a sortir progressivement du chomage en trouvant des emplois decents grace aux poles emplois et a la DER, a-t-il souligne.    D'un cout de pres de 28 milliards de francs CFA, le port de Ndakhonga est une structure pourvoyeuse d'emplois, donc un enjeu de taille pour la region dans la lutte contre le chomage des jeunes, selon l'ONFP.