L'affaire Abdou Faye et les projections economiques en Une

Revue de presse

Dakar, 11 juin (APS) - La mort en detention d'Abdou Faye, un des complices presumes dans l'evasion de Baye Modou Fall dit Boye  Djinne, et le Document de programmation budgetaire et economique pluriannuelle 2022-2024 figurent parmi les sujets traites en priorite par les quotidiens recus vendredi a l'APS.   Dans l'affaire Abdou Faye, complice presume de Baye Modou Fall alias Boy Djinne, Liberation donne des details sur le certificat de genre de mort. Selon ce document obtenu par le journal, Abdou Faye, arrete en meme temps que Boy Djinne a Missirah, est decede suite a +une anoxie cerebrale et une asphyxie mecanique provoquee par une pendaison+.   Abdou Fall, l'un des complices de Baye Modou Fall alias Boy Djinne, a ete retrouve mort, mercredi, dans les locaux du commissariat central de Dakar.   L'autopsie confirme le suicide, croit savoir Vox Populi, en relevant que face a la presse, hier, au siege du mouvement Frapp-Fance (...), la famille du defunt avait deja refute cette these.   Les parents ecartent le suicide, rapporte Le Quotidien en soulignant la necessite d'elucider les circonstances de la mort de Abdou Faye. C'est une demande des parents du defunt (...) qui ecartent la these du suicide et demandent l'implication du chef de l'Etat pour faire jaillir la verite, releve la publication.   Pour L'Observateur, le pere d'Abdou Faye (...) ne demord pas. Il dit ne pas croire a cette these du suicide et ainsi rejette les resultats de l'autopsie.   Pendant ce temps, L'As met en exergue le document de programmation budgetaire et economique pluriannuelle 2022-2024 et titre : L'Etat affiche son optimisme.   Le Senegal devrait enregistrer une croissance de 8,6 % sur la periode 2022-2024 avec un pic de 11,3 % en 2023, indique le Document de programmation budgetaire et economique pluriannuelle (DPBEP) 2022-2024 rendu public, jeudi.   A partir de 2023, l'economie senegalaise "devrait connaitre un renouveau avec l'exploitation de nouvelles sources d'energie, notamment le petrole et le gaz. Globalement, le taux de croissance est projete en moyenne a 8, 6% sur la periode 2022-2024 avec un pic de 11, 3 % en 2023 qui se justifie par le demarrage de l'exploitation petroliere et gaziere", fait noter le journal.   La croissance de l'economie senegalaise est attendue a 3,7 % en 2021, contre 1,5 % en 2020, indique encore le Document de programmation budgetaire et economique pluriannuelle (DPBEP) 2022-2024.   Commentant ce document, Le Temoin affiche a sa Une : Macky Sall gate les jeunes, les collectivites et les forces de l'ordre. L'emploi des jeunes, l'equite sociale et territoriale, la defense et la securite nationales absorberont la majorite des ressources, selon le journal.   En politique Kritik s'interesse a la marche de l'opposition, prevue ce vendredi, pour exiger la liberation des personnes detenues dans le cadre des evenements du mois de mars.   Le M2D sort Ousmane Sonko de sa reserve, titre le journal qui ecrit : Test grandeur nature pour le mouvement regroupant des partis de l'opposition et la societe civile, le rassemblement annonce a renfort de publicite permettra de mesurer  la popularite de cette plateforme favorable a Ousmane Sonko.   Enquete met en exergue la fin de l'operation Barkhane annoncee jeudi par le president francais. Macron s'agace et acte la fin de Barkhane, mentionne le journal. Apres huit annees d'existence et de controverse, l'operation Barkhane vit ses derniers jours sur les terres hostiles du Sahel ou son bilan mitige n'a pas permis de renforcer sa legitimite aupres des opinions publiques, peut-on lire.   OID/AKS