71 contrats et conventions d'une valeur de 40 milliards signes par le PROVALE-CV (responsable)

Agriculture

Fatick, 7 juin (APS) - Le Projet de valorisation des eaux pour le developpement des chaines de valeur (PROVALE-CV) a signe avec des entreprises et agences de developpement 71 contrats et conventions d'une valeur de 40 milliards de francs CFA, dans le cadre de la mise en oeuvre de son programme de modernisation des infrastructures et chaines de valeur agro-sylvo-pastorales, a-t-on appris lundi d'un de ses responsables.   "La signature de ces conventions et contrats entre dans le cadre de l'execution du programme de PROVALE-CV", en son volet modernisation des infrastructures et developpement des chaines de valeur agro-sylvo-pastorales, a explique Arona Doumbia, responsable du suivi evaluation du projet.   Il s'entretenait avec des journalistes lundi en marge d'un CRD de lancement du volet entreprenariat et creation d'emplois du PROVALE-CV.   "Nous avons aussi lance a ce jour des travaux de realisation de 45 digues anti-sel et digues de retenue et environ 170 hectares de perimetres maraichers dans les differentes regions d'intervention du projet", a-t-il ajoute.   Les zones d'intervention sont au nombre de huit regions, a savoir Kaolack, Fatick, Kaffrine, Diourbel, Thies, Ziguinchor, Sedhiou et Kolda.   Concernant le lancement du volet promotion de l'entreprenariat et creation d'emplois, le PROVALE-CV a selon lui "pris le temps" de reflechir sur un mecanisme de mise en oeuvre dans la region de Fatick, en vue d'identifier les partenaires et de proposer des outils aux acteurs de la region de Fatick pour qu'ils puissent beneficier des fonds du projet.   Dans ce domaine, il a dit que l'Etat a assigne au PROVALE-CV, l'objectif global de promouvoir "d'ici a 5 ans", 5000 petites et moyennes entreprises (PME) et de contribuer a la creation de 28 000 emplois dont 30% pour les femmes en activite de + de 35 ans et 40% pour les jeunes de 18 a 35 ans.   Il y a ensuite que PROVALE-CV "se prepare a rejoindre les guichets uniques des poles emplois des departements des regions ou il intervient", a signale Arona Doumbia.   Selon lui, le PROVALE-CV "a tous les outils pour integrer ces poles de developpement et faciliter l'acces aux informations et a ses ressources aux hommes et aux femmes".   Le PROVALE-CV, finance a hauteur de 80 milliards de francs CFA par la Banque africaine de developpement (BAD), l'Etat du Senegal et d'autres partenaires, vise a contribuer a asseoir "une croissance economique forte, inclusive, durable" et a l'amelioration des conditions de vie des populations rurales.   Il ambitionne ainsi de contribuer a augmenter durablement les productions agricoles, les emplois et les revenus en milieu rural a travers la mobilisation et la valorisation des eaux de surface mais aussi des eaux souterraines, indique un document remis a la presse.