L'espace Senegal Services de Kaffrine visite par Dame Diop

Société

Kaffrine 25 mai (APS) - Le ministre  de l'Emploi, de la Formation professionnelle, de l'Apprentissage et de l'Insertion, Dame Diop, a visite mardi l'espace "Senegal Services" de Kaffrine (centre), en compagnie de ses collegues Yankhoba Diatara (Economie numerique et Telecommunications) et Nene Fatoumata Tall (Jeunesse). Les espaces "Senegal Services" sont destines a abriter les guichets uniques Pole emploi et entreprenariat.      "Ce pole que nous avons visite permettra aux jeunes du departement de Kaffrine d'avoir tous les services dans un meme espace, comme ici dans ce pole qui va d'ailleurs jouer un role important dans le Programme d'urgence pour l'insertion et l'emploi des jeunes", a dit Dame Diop.     Lors de la cloture du Conseil presidentiel sur l'emploi des jeunes, le chef de l'Etat avait demande au gouvernement, en relation avec les autorites administratives, de "reflechir sur les modalites de mise en oeuvre d'un guichet unique pour abriter le pole emploi pour l'entrepreneuriat des jeunes".   Ce guichet unique denomme aussi Pole emploi et entreprenariat pour les jeunes et les femmes servira de cadre d'accueil de conseil et de financement des porteurs de projets.   Pres d'une vingtaine de structures et services seront representes dans ce guichet unique afin d'apporter l'expertise necessaire pour leur accompagnement.   "Kaffrine aura l'honneur d'ici la fin de la semaine de recevoir la visite du president de la Republique pour l'inauguration de ce pole. Donc, cette visite etait surtout pour verifier la fonctionnalite des espaces", a indique le ministre de l'Emploi, de la Formation professionnelle, de l'Apprentissage et de l'Insertion.   Dame Diop a fait part de sa satisfaction et felicite les equipes trouvees sur place.   Le maire de Kaffrine Abdoulaye Wilane a pour sa part salue une "idee genereuse, pertinente", lancee par le chef de l'Etat pour rechercher "l'efficience, l'efficacite et la proximite en matiere de solutions pour les jeunes, les femmes mais aussi les collectivites".   Il a souhaite que les beneficiaires puissent des a present commencer a frequenter ce pole, avant d'insister sur l'entretien a long terme de ces espaces en matiere d'hygiene, de securite et d'accueil.