Tuberculose : des efforts restent a faire dans la detection des cas a Thies

Santé

Thies, 25 mai (APS) - La region de Thies a des efforts a faire pour ameliorer son taux de detection des cas de tuberculose, qui s'eleve a  68%, contre un objectif fixe a 75% par le Programme national de lutte contre la tuberculose (PNT), a indique, mardi, Elisabeth Tening Sene Faye, responsable du programme tuberculose a la region medicale. "Des efforts restent toujours a faire pour ameliorer ce taux de declaration", a-t-elle dit lors de la Journee regionale de lutte contre la tuberculose, organisee deux mois apres la Journee mondiale.   Une occasion saisie pour presenter la situation de la maladie dans la region et remobiliser les acteurs, avec un rappel des messages de prevention, comme le fait de tenir les habitations aerees et ensoleillees, de  se faire depister apres 15 jours de toux.   L'accent a ete aussi mis sur le fait que les medicaments contre le bacille de Koch sont gratuits et disponibles dans la plupart des structures sanitaires.   Les relais communautaires, les "Bajenu gox", la Maison d'arret et de correction, le secteur de l'education, de la  jeunesse et des sports etaient representes a cette rencontre.    Selon la responsable du programme anti-tuberculose a la region medicale, Thies a atteint certains indicateurs comme le taux de succes therapeutique, qui est de 91%, contre un objectif national fixe a 90%, tout en enregistrant un taux de perdus de vue de 4%, la ou l'objectif national etait de 5%.   "Par contre, a-t-elle poursuivi, pour le taux de detection qu'on appelle aussi taux de declaration, c'est-a-dire les nouveaux cas ou bien ce qui ont fait des rechutes, nous sommes a 68% contre les 75% que le programme avait fixe".     L'ONG Plan international, dans le cadre d'un contrat avec les organisations communautaires de base, appuie la region medicale dans l'orientation des tousseurs de plus de 15 jours, en vue d'un depistage, mais aussi dans la recherche active des perdus de vue, selon Mme Faye.   L'objectif a terme est detecter les cas de tuberculose pour les prendre en charge a temps, a-t-elle dit, avant de relever l'impact du COVID-19 sur les activites liees a la lutte contre la tuberculose, qui avaient du etre suspendues. Elles ont toutes repris depuis.   Mme Faye a souligne les "aspects positifs" de la covid-19 dans la lutte contre la tuberculose, en ce sens que la pandemie a permis de reduire "les comportements inacceptables", comme le fait de "cracher partout" ou d'eternuer sans se couvrir la bouche.   Le port du masque, autre precaution jusque-la difficile a faire adopter par les tuberculeux, est aussi entre dans les habitudes.   La region medicale de Thies avait comptabilise, en 2020, un total de 1.998 cas de tuberculose, toutes formes confondues, dont 1.656 nouveaux cas de TPBC, la forme contagieuse. Le nombre de cas attendus etait de 2.769.   A l'echelle national, 12.808 cas, toutes formes confondues, ont ete notifies en 2020, le pays enregistrant un taux de detection de 66%, contre un taux de succes de 91% et de 3% concernant les perdus de vus.