Kaolack : Lancement des operations du pole emploi et entreprenariat des jeunes et des femmes

Economie

Kaolack, 25 mai (APS) - Le ministre de la jeunesse, Nene Fatoumata Tall, a procede, mardi, au lancement officiel des operations du pole emploi et entreprenariat des jeunes et des femmes (PEEJF) de Kaolack (centre), a constate l'APS.   Le ministre de la jeunesse etait accompagne de deux de ses collegues du gouvernement. Il s'agit notamment du ministre en charge de l'Economie numerique et des Telecommunications, Yankhoba Diattara, et de celui de l'Emploi, de la Formation professionnelle, de l'Apprentissage et de l'Insertion, Dame Diop.   Le directeur general de l'Agence de l'informatique de l'Etat (ADIE), Cheikh Bakhoum, et le gouverneur de Kaolack, Alioune Badara Mbengue, ont egalement pris part a cette ceremonie.    Aujourd'hui, nous sommes venus visiter le pole emploi Kaolack. Nous sommes satisfaits de cette visite parque ce que, au-dela de l'aspect du guichet unique que nous voulons rendre operationnel, il y a toutes les commodites dont le jeune a besoin pour sa requete pour l'emploi, l'entreprenariat et la formation, s'est rejouie Nene Fatoumata Tall.    Selon elle, l'innovation majeure de ce PEEJF est que le jeune trouve tous ses interlocuteurs sur place, que ca soit l'Agence nationale pour la promotion de l'emploi des jeunes l(ANPJ), la delegation a l'entreprenariat rapide (Der), le fonds de financement de la formation professionnelle (3FTP), entre autres structures.    L'objectif final de ce guichet, c'est qu'on ait un identifiant unique, que le 3FTP, la DER et les autres structures aient une visibilite sur toutes les donnees du jeune qui est venu demander le service du pole emploi, a encore explique le ministre de la jeunesse, exhortant les jeunes a frequenter ce lieu qui leur est dedie.    Ce pole emploi est heberge par l'agence de l'informatique de l'Etat (ADIE) a travers les espaces Senegal service. Ces espaces, nous les voulons comme un guichet unique pour l'administration senegalaise, renseigne, pour sa part, le directeur general de l'ADIE, Cheikh Bakhoum.    Il a rappele que des batiments au norme devant abriter ces PEEJF sont construits dans les 45 departements du Senegal.    Ces batiments sont dotes de beaucoup de technologie. C'est des batiments connectes a la fibre optique. L'objectif, c'est aujourd'hui de disposer d'une seule et meme plateforme qui va etre utilisee par les services qui travaillent dans ces poles emploi pour pouvoir traiter l'ensemble des demandes des jeunes, a fait savoir Cheikh Bakhoum.    Selon lui, l'ADIE en tant que bras technique va accompagner ces structures a ameliorer le systeme d'information et permettre a ce qu'au bout on ait un systeme d'information unique qui sera partage par l'ensemble des structures afin de simplifier la vie aux jeunes.   Avec ce guichet unique, c'est en un seul point ou l'ensemble des services seront disponibles. Il sera un lieu d'impulsion de toutes les politiques publiques dematerialisees de nos territoires. Nous voulons avoir une base de donnees unique des demandeurs d'emploi et de financements, a souligne le DG de l'AIDE.