Mali : Louise Mushikiwabo exprime sa vive preoccupation

Actualit├ęs

Dakar, 25 mai (APS) - La Secretaire generale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo, fait part de sa vive preoccupation suite a l'arrestation, par des militaires, du president de la Transition et du Premier ministre maliens.   Le president Bah Ndaw et le Premier ministre Moctar Ouane ont ete conduits, lundi, dans la soiree, dans le camp militaire de Kati, pres de la capitale Bamako, quelques heures apres l'annonce de la formation d'un nouveau gouvernement.   Dans un communique Mme Mushikiwabo qui se joint a la CEDEAO et a l'Union africaine, ainsi qu'aux autres partenaires internationaux du Groupe de soutien a la transition au Mali, condamne sans reserve cet acte d'une extreme gravite et exige des elements militaires concernes la liberation immediate et sans conditions des autorites legitimes de la transition.   Elle reaffirme son plein soutien aux autorites de transition, demande le strict respect du cadre et des modalites negociees et reconnues pour la conduite de ce processus, dans le respect du calendrier etabli et en appelle au sens des responsabilites et a la preservation de l'interet superieur du Mali.   Louise Mushikiwabo rappelle que l'Organisation internationale de la Francophonie, mobilisee depuis plusieurs mois aux cotes des partenaires internationaux en vue du retour effectif d'un ordre constitutionnel et democratique au Mali, apporte son soutien aux efforts conduits pour garantir la reprise du processus de transition.    La Secretaire generale de la Francophonie demande a son Envoye special pour le Mali le Senegalais Cheikh Tidiane Gadio, de continuer a suivre de pres l'evolution de la situation.