L'AFD accompagne la strategie de renforcement de competences pour un developpement resilient

Environnement

Dakar, 20 mai (APS) - L'Agence francaise de developpement (AFD) accompagne les pouvoirs publics dans l'elaboration d'une strategie nationale integrant l'adaptation au changement climatique dans le systeme educatif, a assure, jeudi, Geraldine Tardivel, sa coordinatrice regionale pour le Sahel de la facilite Adap'Action. L'Agence francaise de developpement est engagee au cote du ministere de l'Environnement et du Developpement durable et des ministeres sectoriels en partenariat avec les acteurs du secteur, a elaborer une strategie nationale pour l'integration des enjeux climat, notamment de l'adaptation au changement climatique dans le systeme educatif du Senegal, a explique, Mme Tardivel. Elle s'exprimait en marge du lancement de la strategie nationale de renforcement des competences pour un developpement resilient face au changement climatique et createur d'emplois. La facilite Adapt'Action de l'AFD a vocation a accompagner les pays a mettre en oeuvre l'Accord de Paris sur le climat, signe en 2015, et de les appuyer sur les secteurs les vulnerables aux changements climatiques notamment le volet adaptation. Cette initiative vise a relever le defi de l'operationnalisation de l'Accord de Paris sur le climat par la mise en oeuvre des aspects relatifs a l'adaptation aux changements climatiques des contributions determinees au niveau national (CDN). Apres constat, nous nous sommes rendu compte qu'il est tres important d'integrer la dimension des enjeux climat dans l'ensemble du secteur educatif au Senegal allant de l'enseignement primaire en passant par celui du superieur mais egalement la formation professionnelle, a t-elle  dit. L'enjeu de cet appui, selon elle, est de bien accompagner ces ministeres, de permettre d'avoir demain, de nouveaux emplois aidant les jeunes d'avoir des opportunites d'emplois prenant en compte la dimension de l'environnement et particulierement des changements climatiques. L'idee, a-t-elle indique, est de travailler pendant sept mois, a elaborer ensemble, cette strategie en collaborant avec le secteur prive pour denicher leurs besoins par rapport a des propositions d'emplois concrets a la jeunesse l'emploi . Cet appui va egalement se faire au coeur des autres regions du pays afin de voir d'autres opportunites d'emplois parce que, les changements climatiques touchent differents les terroirs du pays. Ce ne sont pas les memes problematiques en Casamance qu'au Fouta, a precise la coordinatrice regionale Sahel a l'AFD. Cet accompagnement, selon Mme Tardivel, participe ainsi a la mise en oeuvre de la contribution determinee au niveau national (CDN) du Senegal, approuvee en 2020, qui cible les secteurs les plus vulnerables aux effets attendus du changement climatique. Il s'inscrit dans la double priorite du Senegal que representent le secteur de l'education et l'insertion socio-economique notamment des jeunes en proposant d'introduire les enjeux du climat dans le systeme educatif a tous les niveaux, a explique Geraldine Tardivel. Il s'agit de l'agriculture, l'elevage, la peche, la sante, les ressources en eau, les infrastructures, la gestion des risques de catastrophes dont les inondations, la biodiversite et l'erosion cotiere.