Secteur de la communication : une delegation burkinabe venue s'inspirer du modele senegalais

Culture

Dakar, 18 mai (APS) - Une delegation burkinabe a entame une visite de travail d'une semaine au Senegal pour s'enquerir de l'experience senegalaise en matiere de gestion et d'organisation du secteur de la  communication et de l'audiovisuel. Dans ce cadre, la delegation burkinabe a ete recue lundi par le secretaire general du ministere de la Culture et de la Communication Habib Leon Ndiaye.   Selon Habib Leon Ndiaye, cette visite de travail va porter sur un ensemble de thematiques listees par la partie burkinabe.    "Une presentation globale du secteur de la communication au Senegal, une revue de l'ensemble des questions qui interpellent la communication et des rencontres avec les differents acteurs pour un partage d'experience seront au menu de cette visite de travail, a declare M. Ndiaye.    "Nous sommes en pelerinage pour essayer d'apprendre, de comprendre et d'agir, de s'inspirer de l'experience senegalaise en matiere de production audiovisuelle", de Television numerique terrestre (TNT), etc., a indique Rabonkhi Abou-Bakr Zida, secretaire general du ministere burkinabe de la Communication et des relations avec le Parlement.    La delegation burkinabe espere au finish repartir  "avec beaucoup de choses et voir comment mettre en pratique" toutes ces choses, a ajoute Rabonkhi Abou-Bakr Zida.   Le Burkina Faso se trouve selon lui "dans une dynamique de construction, donc de recherche de materiaux assez importants pour batir dans la duree et de facon definitive" son secteur de la communication.   "Partant de cette idee, nous avons prospecte dans la sous region ouest-africaine, pour retenir "les meilleures experiences qui peuvent inspirer le Burkina Faso dans cette dynamique de construction d'un secteur de la communication et des medias assez credibles et bien organises pour pouvoir supporter et soutenir le developpement a tous les niveaux", explique-t-il pour justifier le choix porte sur le Senegal.    Au Burkina Faso, les medias sont consideres "comme des acteurs de developpement, ce qui implique une organisation, une structuration avec suffisamment de professionnels pour accompagner les dynamiques de developpement", a poursuivi le SG du ministere burkinabe de la Communication et des Relations avec le Parlement.      La delegation burkinabe est venue "s'enquerir de ce qui se fait de bien et de mieux", en matiere de Television numerique terrestre (TNT) en particulier, "une nouvelle technologie necessitant une maitrise et une comprehension ainsi qu'une projection dans le futur", a insiste Rabonkhi Abou-Bakr Zida.   Le modele senegalais en matiere de gestion et d'organisation du secteur de la communication a ete presente par le directeur de la Communication Ousseynou Dieng dont le propos a porte sur les cinq priorites de l'Etat pour le secteur.    Il a apporte des eclairages sur le processus de delivrance de la carte de presse, sur le Fonds d'appui au developpement de la presse, la subvention aux medias prives et le basculement de l'analogie au numerique, entre autres questions soulevees par la partie burkinabe.    D'autres seances de travail plus restreintes sont prevues mardi au programme de cette visite.   La delegation du Burkina Faso va aussi visiter mercredi les medias publics que sont la Societe nationale Agence de presse senegalaise (SNAPS) et le quotidien Le Soleil, avant de se rendre vendredi a la Radiodiffusion television senegalaise (RTS).