Le memorial de Goree sera inaugure en 2023, selon Amadou Lamine Sall

Culture

Dakar, 27 avr (APS) - Le poete Amadou Lamine Sall, secretaire general de la Fondation du memorial de Goree-Almadies, a annonce mardi l'inauguration en 2023 de cet edifice dedie au souvenir de l'esclavage, dont les travaux vont demarrer au second semestre de l'annee en cours.   Enfin nous allons realiser ce reve ! Le president Macky Sall va inaugurer ce [memorial] en 2023, a declare M. Sall, precisant que cette date a ete avancee par le chef de l'Etat.   Il a salue la volonte politique du president de la Republique de faire construire le memorial de Goree, un projet qui date de 1975, porte par des intellectuels et artistes noirs.    Nous aurions eu des milliards et des milliards de dollars, nous ne pourrions jamais realiser ce projet de memorial s'il n'y avait pas eu de volonte politique (...) C'est la volonte politique qui porte les grands projets depuis des siecles, a commente le poete.    Il intervenait a une conference, au Musee des civilisations noires, a Dakar, a l'occasion de la celebration de la Journee nationale de commemoration des resistances et du souvenir des victimes des traites negrieres et de leur abolition.   Macky Sall a decide de leguer aux generations futures le memorial de Goree, a rappele Amadou Lamine Sall. Cette volonte politique nationale coincide avec la presidence tournante de l'Union africaine (UA) par le chef de l'Etat senegalais, a-t-il dit.    Le Senegal va assurer la presidence de l'UA en 2022-2023.   Il n'y a pas de hasard dans l'histoire, le president Macky Sall sera en 2022 le president de l'Union africaine. En meme temps celui qui va batir le projet du memorial de Goree dans son pays sera le president de l'UA, a souligne Amadou Lamine Sall.   La construction du memorial de Goree va demarrer dans le second semestre de 2021. L'APIX, agence chargee des grands travaux de l'Etat, en assurera la maitrise d'ouvrage. Elle procede actuellement a la selection des entreprises devant prendre part a la construction de l'edifice a Goree, point de depart des esclaves africains vers les Ameriques durant la traite negriere.   Des rencontres techniques (...) sont prevues dans le cadre de la promotion du memorial de Goree, de mai a septembre 2021, a annonce Demba Faye, le directeur de cabinet du ministre de la Culture et de la Communication en intervenant a la conference.   Le memorial de Goree-Almadies sera un lieu de memoire et d'avenir, qui va servir a savoir pardonner, avancer et creer une nouvelle civilisation, une nouvelle humanite, a dit Amadou Lamine Sall.   Le memorial est presente par les autorites senegalaises comme un edifice de souvenir et de recueillement, un centre de communication, d'activites artistiques et esthetiques, d'eveil scientifique et technologique.    Ce sera un lieu de socialisation, avec un sentiment d'appartenance a une communaute noire, forte, soudee, solidaire et ouverte sur le monde.    L'architecte italien Ottavio Di Blasi a concu la maquette du projet apres qu'il est arrive premier, en 1997, d'un concours international auquel ont pris part plus de 800 concurrents de 68 nationalites, sous l'egide de l'Unesco, l'agence des Nations unies chargee de l'education, de la science et de la culture.   Le memorial, qui sera construit au bord de l'ocean Atlantique, sera ouvert sur le monde, sur l'Amerique ou ont ete deportes des millions d'Africains lors de la traite negriere. D'une hauteur de 105 metres, il sera erige sur 3.000 metres carres.   Un financement de 2,5 milliards de francs CFA a ete octroye au projet dans le budget 2021 de l'Etat du Senegal.   La volonte d'edifier un espace de souvenir a Goree repond a un voeu exprime par des intellectuels et artistes noirs de plusieurs pays.    En 1975, le president senegalais, Leopold Sedar Senghor, avait lance l'idee d'edifier ce monument. Abdou Diouf, son successeur, a decide de donner corps a cette idee a partir de 1986 en souhaitant que l'edifice integre un complexe culturel dedie aux droits de l'homme et au dialogue des peuples.    Apres le lancement du concours d'architecture remporte le 14 septembre 1997 par Di Blasi, le projet a ete mis en en veilleuse. Il sera sorti des tiroirs en 2012 par Macky Sall.