Les maires invites a s'approprier la Grande muraille verte

Environnement

Dakar, 6 avr (APS) - Le ministre des Collectivites territoriales, du Developpement et de l'Amenagement des territoires, Oumar Gueye, a invite, jeudi, les maires a s'approprier du projet de Grande muraille verte par le biais de la territorialisation des politiques publiques. "Le maitre-mot aujourd'hui est la territorialisation des politiques publiques pour que les maires s'approprient cette Grande Muraille verte", a-t-il declare, precisant qu'il s'agit d'une responsabilisation des maires a la base dans le but d'avoir des resultats probants.   Le ministre s'exprimait lors d'un atelier de reflexion axe sur les cadres de concertation de la Grande Muraille verte, co-preside avec Abdou Karim Sall, son homologue de l'Environnement et du Developpement durable   Seize (16) communes sont traversees par la Grande Muraille verte dans trois regions que sont Tambacounda, Louga et Matam.   "Il y a un engagement fort des maires, pour jouer un role primordial dans cette mise en oeuvre. Nous leur avons suggere de se mettre en intercommunalite pour pouvoir beneficier de ressources de la tutelle, avec celles tirees de ce grand projet de la Grande Muraille verte", a conseille le ministre Oumar Gueye.   "Nous sommes engages pour une mise en oeuvre tres rapide avec des resultats probants dans le temps et dans l'espace pour ce grand projet du chef de l'Etat", a assure Gueye.   "Je demeure convaincu que les 16 maires ici presents, serviront de relais au niveau de leur commune respective, pour cette necessaire appropriation de cet important projet du president de la Republique, Macky Sall et que, en mode Fast Track, la Grande Muraille Verte va s'implanter tres rapidement dans nos territoires dedies", a-t-il indique.   Dans cette perspective, le ministre a exhorte  les maires presents a mobiliser l'ensemble des acteurs communautaires, pour "une operationnalisation rapide des conclusions qui sortiront de l'atelier".   Les trois gouverneurs , participant a cette rencontre et les maires de communes impactees, ont tous aborde dans le sens d'une meilleure implication dans ce projet non sans partager certaines contraintes lies a leurs terroirs comme les feux de brousse ,une disponibilite d'assiette fonciere a utilite publique, entre autres.