Le projet de loi sur le report des elections territoriales adopte par les deputes

Politique

Dakar, 2 avr (APS) - L'Assemblee nationale a adopte vendredi en seance pleniere un projet de loi portant report des elections territoriales et prorogation du mandat des conseillers departementaux et municipaux.   Le projet de loi defendu par le ministre de l'Interieur, Antoine Felix Diome, a ete amende par le gouvernement qui a propose que que ces elections se tiennent au plus tard le 31 janvier 2022. Un amendement du depute Cheikh Abdou Mbacke proposant qu'elles se tiennent le 19 decembre 2021 au plus tard n'a ete retenu par les deputes. Dans l'expose des motifs dudit projet de loi, le ministre de l'Interieur a indique que la loi ndeg 2019-16 du 29 novembre 2019 avait acte le report des elections departementales et municipales, pour leur tenue au plus tard le 28 mars 2021, laissant le soin a la commission politique du dialogue national de proposer une date qui sera fixee par decret.   La survenue de la crise sanitaire liee a la maladie a coronavirus a occasionne une suspension de plus de six mois des travaux de cette commission, ce qui a retarde les discussions sur l'audit et l'evaluation du fichier electoral consideres comme des prealables a la tenue de toute election, lit-on dans le rapport de la commission des lois, de la decentralisation, du travail et des droits humains a l'Assemblee nationale.    A la reprise des concertations attendues, les modalites d'execution de ces deux operations ont pu faire l'objet de consensus, ajoute le document selon lequel l'audit du fichier electoral a ainsi demarre le 1er fevrier 2021 en attendant la fin de son evaluation egalement deja entamee.   Du fait que les conclusions attendues relatives aux regles d'organisation de ces elections seront connues apres le 28 mars 2021, le report a nouveau de ces elections s'impose, selon le rapport de la commission des lois, qui cite le ministre de l'Interieur.