100 ans d'Amadou Mahtar Mbow : De nombreux chefs d'Etats africains rendent hommage au patriarche

Culture

Dakar, 21 mars (APS) - De nombreux chefs d'Etats africains ont rendu, samedi, un vibrant hommage au professeur Amadou Mahtar Mbow a l'occasion de la celebration de ces 100 ans.    (...) Notre maitre Amadou Mahtar Mbow a qui nous devons cette belle marque de reconnaissance a declare l'ancien president Malien Alpha Oumar Konare.   Present a l'ouverture du colloque marquant la celebration des 100 ans d'Amadou Mahtar Mbow au Musee des civilisations noires, il a souligne les treize ans de l'ancien directeur general passes au service de l'Unesco avec le sacerdoce du soutien unanime de l'Organisation de l'Unite Africaine (OUA) en 1974.    Votre engagement pour un Nouvel ordre de mondial de l'information et de la communication, votre oeuvre concernant l'Histoire generale de l'Afrique, ce temps a l'Unesco a ete aussi un temps de resistance pour conjurer une espece d'incapacite chronique pour les Africains (...), a ajoute M. Konare.      Le president de la commission economique de l'Union Afrique, Moussa Faki Mahama, pour qui Amadou Mahtar Mbow a marque le siecle de sa stature, il retient sa participation comme temoin et acteur a la transformation majeure de l'Afrique.    (...) il laissera une trace indelebile par sa contribution et son engagement intellectuel a toutes les etapes de l'evolution de l'Afrique, fait-il savoir.  L'UNESCO vit encore les traces du passage du professeur Mbow a laisse entendre la directrice generale, la Francaise Audrey Azoulay.    100 ans d'une vie rythmee de combats, humanise convaincu, un intellectuel complet, premier Afrique directeur general de l'Unesco, durant vos 13 ans a la tete du secretariat de l'Unesco, vous avez profondement marque notre l'institution, j'en vis les traces, a souligne Mme Azoulay.    Elle estime que Amadou Mahtar Mbow a ouvert des chantiers essentiels qui aujourd'hui sont au coeur des activites de l'Unesco.   Le professeur Amadou Mahtar Mbow, ne le 20 mars 1921, a etudie l'histoire a La Sorbone a Paris. Volontaire a la guerre de 1939-1945 dans l'armee de l'air, il a ete enseignant d'histoire et de geographie en Mauritanie et au Senegal.