La politique s'offre la une de l'essentiel des quotidiens

Actualités

Dakar, 23 juin (APS) - Les remous au sein des partis de l'opposition avec la réunion convoquée hier par les partis membres du Cadre Permanent de l'Opposition (CPC), principal titre à la une des quotidiens dakarois de ce mercredi. Processus électoral, menace sur la liberté d'expression.... L'opposition fait bloc contre Wade, affiche Sud-Quotidien, annonçant que l'échiquier politique risque bientôt de connaître des moments chauds et intenses si l'on en croit la déclaration de l'opposition rendue publique hier. Il ajoute que les partis membres du Cadre permanent de concertation de l'opposition et d'autres qui ne sont d'aucune coalition politique se sont réunis chez Amath Dansokho, le leader du Parti de l'indépendance et du travail (PIT) pour adopter une position commune face aux dérives, aux menaces intolérables et inadmissibles du président de la République, Me Abdoulaye Wade. En outre, Sud-Quotidien signale que ces partis envisagent de mettre sur pied un cadre de concertation, de coordination et de lutte qui va s'atteler à travailler, notamment sur le processus électoral. Processus électoral. L'opposition lance un front anti-fraude, titre Taxi Le Journal. Ce quotidien explique que la bataille pour la transparence et la régularité des prochaines élections législatives et présidentielles est déjà engagée par les partis membres du Cadre permanent de concertation, les partis du G10, le Jëf-Jël, le PSD/Jant-Bi, le MRDS, le RTA/S. Le premier coup de canon a été donné hier chez Amath Dansokho par la nouvelle opposition qui devrait se retrouver dans une sorte de FRTE (Front pour la régularité et la transparence des élections) réchauffé pour amener le régime de Wade à organiser des élections libres, régulières et transparentes. Wade menace d'emprisonner les +traîtres+ et les +dénigreurs+ du Sénégal. L'opposition fait bloc et se radicalise (Le Populaire), œil pour œil, dent pour dent. L'opposition défie Wade dans la rue (Le Point) et L'INFO7: Le G10, le MRDS, le Jëf-Jël, le PTP se joignent au CPC. Wade unit l'opposition. Sur le même sujet, Wal Fadjri publie une interview du leader du Parti pour l'indépendance et le travail (PIT, membre du CPC) pour qui Wade doit réfléchir à ce qu'il dit. Le journal explique que parmi les critiques les plus violents de l'opposition, Amath Dansokho tient le haut du pavé. Et si Talla Sylla a vite fait de répliquer aux menaces de Me Wade contre les +traîtres+ qui dénigrent la politique nationale à l'étranger, le leader du PIT n'a pas laissé l'écho de sa voix retomber avant d'élever la sienne. Pour Amath Dansokho, la démarche que déploie l'opposition ne relève guère du +complot+. Elle se mène au grand jour. Wade peut m'envoyer en prison. Mais il ne peut fermer ni mon cerveau ni ma bouche, clame le leader du PIT. Autre sujet politique avec Le Matin titrant: Modou Kara se dévoile demain, à propos de la conférence de presse du marabout leader de parti, prévue demain à la Maison de la culture Douta Seck. Le journal souligne: Les défis qui attendent Noreyni (autre nom du marabout). Sur un tout autre sujet, Le Quotidien ouvre sur l'inculpation de Boubacar Camara, ex-Dg des Douanes. Les rapports de la corruption, L'Observateur sur la polémique autour de deux milliards au FPE (Fonds de promotion économique). La fille de Léna Fall Diagne accablée tandis-que L'Actuel ouvre sur les confessions de l'attaquant des Lions du football, Henri Camara, affirmant, à propos de son penalty raté contre le Togo dimanche: j'ai la confiance des joueurs et du coach. Sur le même sujet, Scoop titre: Débâcle des Lions. Le coup de gueule d'Henri Camara. Enfin, Le Soleil titre sur les importations de voitures et souligne: 300 véhicules d'occasion au lieu de 1500 par mois. Les importations en chute libre. BK/SD/DD --- 11h 10mn/GMT