Le BOS du PSE veut identifier les causes structurelles des inegalites

Genre

Dakar, 7 dec (APS) - Le Bureau operationnel de suivi (BOS) du Plan Senegal emergent (PSE) entend contribuer a l'identification des causes structurelles des inegalites dans le pays par le biais de son Projet d'appui au systeme d'elaboration, de monitoring et d'evaluation des politiques publiques sensibles au genre (PASEMEPP), a souligne lundi a Dakar, son directeur general.   Le Projet d'Appui au Systeme d'Elaboration, de Monitoring et d'Evaluation des Politiques Publiques sensibles au genre (PASEMEPP) va contribuer a identifier les causes structurelles des inegalites au Senegal, a notamment assure El Ousseynou Kane a l'atelier national de restitution dudit projet. Me Kane a ainsi souligne la necessite pour le projet de travailler conjointement avec les structures etatiques qui ont une plus grande maitrise des enjeux et defis a relever. Le BOS veut mettre a la disposition des autorites des donnees d'analyse et d'aide a la prise de decision fondees sur des outils scientifiques, et d'autre part permettre a ONU Femmes de resoudre les problemes concrets rencontres par les femmes dans la prise des decisions des politiques publiques, a reaffirme son directeur general. Il a explique qu'il n'etait pas possible d'atteindre ces objectifs sans l'apport des innovations dans les approches et methodologies ainsi que des outils d'analyse et d'aide credibles. Pour la representante du bureau ONU Femmes au Senegal, le PASEMEPP a ete concu sur la base de l'evaluation de la composante multilaterale du programme d'appui strategique de l'equite et du genre. Ce projet aussi complexe qu'il soit devient un projet innovant qui a mis en place un cadre harmonise et mis ensemble des acteurs cles du developpement du Senegal, a ajoute Dieynaba Wane Ndiaye. AT/YS/AKS/OID