Plaidoyer de maires pour plus de moyens de lutte contre les feux de brousse

Environnement

Dakar, 2 dec (APS) - Des maires de communes du departement de Linguere ont plaide pour plus de moyens dans la lutte contre les feux de brousse dans leur zone. Nous  sommes dans  une  zone  ecologique  tres vulnerable. Des efforts  sont  en  train  d'etre faits au niveau des collectivites territoriales, c'est pourquoi, nous avons voulu, rencontrer  le ministre de l'Environnement et les services techniques, pour un  accompagnement de toutes ces initiatives en vue de preserver toutes ces ressources naturelles, gage de stabilite dans ce departement,a declare le depute-maire de Warkokh Yoro Sow.     Il s'adressait aux journalistes en marge d'une reunion entre les  maires des communes de  Mboula, Tessekere et Labgar et le Secretaire general du ministere de l'Environnement et du Developpement durable.    La reunion portait sur sur des questions de developpement du departement  de Linguere.     De fortes pluies enregistrees dans le departement de Linguere, cette annee ont permis le developpement d'un tapis herbace propice aux feux de brousse, a laisse entendre M Sow, par ailleurs, president  de  la commission Developpement  durable et transition ecologique a l'Assemblee nationale. Selon lui, beaucoup de  foyers  de feux de brousse sont declares  surtout dans la zone nord du departement, qui, par essence est une zone totalement sylvo-pastorale. Les donnees qui remontent sont inquietantes, mais nous les  considerons comme des feux precoces a ce mois de novembre,  a-t-il indique.    Il a egalement releve que dans certaines collectivites territoriales,  des initiatives ont ete deja prises pour mettre en place des pare-feux.     Les communautes mettent sur la table les moyens, les maires accompagnent. Mais, pour certains types d'equipements, nous avons besoin de l'appui des services techniques du ministere, a t-il precise.   Le depute-maire a par ailleurs reconnu qu'un travail de sensibilisation est necessaire aupres des populations surtout chez les parents de jeunes bergers.   Ces actions de sensibilisation passeront par des foras, des conseils municipaux pour donner la bonne information, mais egalement, sensibiliser les populations sur les dangers que peuvent constituer  les feux ainsi que l'implantation anarchique des populations sur des sites fourragers, a t-il explique.   La sensibilisation fait partie des elements de preservation de cet ecosysteme, selon Yoro Sow, estimant qu'il en est de meme des initiatives prises en partenariat avec les services techniques pour plus d'efficacite.