Le gouvernement, le CNP et les professionnels des banques signent un accord pour la relance de l'economie

Economie

Dakar, 28 nov (APS) - Le gouvernement, le Conseil national du patronat (CNP) et l'Association professionnelle des banques et etablissements financiers du Senegal (APBEF) ont signe vendredi un accord en vue de la creation d'un mecanisme de financement capable de soutenir la relance de l'economie au Senegal, a constate l'APS.   L'accord tripartite portant sur un financement de 300 milliards de francs CFA a ete signe en presence de plusieurs personnalites dont le president du CNP, Baidy Agne, et la nouvelle directrice generale du Fonds de garantie des investissements prioritaires (FONGIP), Therese Faye Diouf.   Nous restons convaincus que, avec l'accord que nous venons de signer, un effort a ete fait pour tenir compte des contraintes des banques, a dit le ministre de l'Economie, du Plan et de la Cooperation, Amadou Hott.   Avec cet accord, le gouvernement encourage l'investissement prive, a laisse entendre M. Hott, ajoutant que la voie est egalement ouverte aux taux d'interet incitatifs.   Nous devons (...) tous oeuvrer pour son operationnalisation avec succes, afin de soutenir l'investissement prive, la croissance et la creation d'emplois, pour une relance durable et inclusive, a-t-il dit.   Il s'agit maintenant de relancer notre economie et d'aider le secteur prive a se relancer, avec l'aide des banques, dont la fonction permanente (...) est d'impulser et de faciliter l'expression des besoins et des talents, a affirme le president de l'APBEF, Alioune Camara.   L'Etat aussi a un role a jouer quand il s'agit d'aider les banques a faire face a certaines contraintes et a augmenter leur capacite de financement  de l'economie, a rappele M. Agne.