"Na Set" : des voix mises au service de la protection de l'environnement sur la Petite-Cote

Développement Durable

Nianing (Mbour), 25 nov (APS) - Des musiciens du departement de Mbour viennent de mettre sur le marche une compilation denommee "Na Set", dans le but de sensibiliser les populations sur l'importance de l'hygiene et de la proprete, de meme que sur la cause ecologique et la protection de l'environnement en general.   Composee de dix titres, cette production sortie mercredi a ete realisee par une dizaine d'artistes-musiciens dont les capacites ont ete renforcees sur les defis climatiques dans la Petite-Cote. Se disant conscients de l'urgence de la situation, ces musiciens se donnent pour but de contribuer a eveiller les consciences a travers des melodies accompagnees de lyrics qui se veulent tres engages pour la preservation de la planete.   "Pour une mise en oeuvre du Programme de bonne gouvernance ecologique dans l'Entente intercommunale de la Petite-Cote (EIPC), Enda energie a trouve necessaire d'impliquer les artistes qui ont un grand role a jouer pour la conscientisation des communautes", a explique son directeur general, Sekou Sarr.   S'exprimant lors du lancement officiel de cette compilation, a Nianing (Mbour, ouest), il a explique que cette production avait ete rendue possible grace a Enda energie et Jeunesse volontaire pour l'environnement (JVE), avec l'appui financier de l'Union europeenne (UE). Il s'agit ainsi de contribuer a l'education a la citoyennete pour une transition ecologique et economique dans la zone de l'EIPC.   L'erosion cotiere, la gestion des dechets, la pollution, la justice climatique et l'ecocitoyennete comptent parmi les principales thematiques abordees par les artistes de cette compilation, a savoir MamJ Ras Soul, Bu ak El Badj, Groupe Tama, Amdy Moustapha, Maestro Ely, King Fada, Fresh Boys Opc, Gora Algaf Familly et Pape Line.   Partant du principe selon lequel une "mobilisation citoyenne massive" est de nature a faire bouger les lignes, ces musiciens ont mis a contribution leurs chansons pour faire passer des messages engages sur la cause ecologique et pousser la communaute a agir au quotidien, du moins, a se questionner.   Ont pris part a la ceremonie de lancement de cette compilation, l'ambassadrice, cheffe de delegation de l'UE au Senegal, Irene Mingasson, le maire de la commune de Malicounda, Maguette Sene, le directeur du centre d'education et de la formation environnementale, Gora Niang.   Pour Mme Mingasson, quand les artistes de la Petite-Cote se mobilisent "pour de justes causes", pour le "combat noble et vital" de la salubrite et de la protection de l'environnement, c'est toute la creativite de la jeunesse senegalaise qui s'exprime.   "L'UE est particulierement fiere d'etre a leurs cotes dans ce combat qui ne pourra etre gagne qu'en faisant preuve de creativite, de solidarite et de determination face aux divers defis qui perdurent ou qui ont emerge", a-t-elle souligne.   Selon elle, l'UE a place au coeur des priorites de son projet de lutte contre le changement climatique, la preservation de la biodiversite, la promotion d'une agriculture durable et le developpement de l'economie circulaire.