Les recommandations de Ceerno Sileymaani Baal gravees sur une sculpture pour la memoire collective

Culture

Dakar, 24 nov (APS) - Le centre de recherche sur le patrimoine intellectuel africain "Baaj-oordo" a celebre, mardi, a l'Universite Cheikh Anta Diop de Dakar, le tricentenaire de la naissance de l'Almamy du Fuuta Ceerno Sileymaani Baal, manifestation mise a profit pour annoncer la realisation d'une sculpture en basalte dolerique, ou sont gravees en francais et en arabe les recommandations de cette figure politique.    L'oeuvre realisee en huit mois (2 janvier au 20 aout 2020) par le sculpteur senegalais Oumar Pouye pese 1800 kilogrammes, pour une hauteur de 2,40 metres, une largeur de 1,10m et une epaisseur de 0,20 m. Elle a ete presentee en video par le directeur du centre, Mamadou Youry Sall.    M. Sall, enseignant-chercheur a l'universite Gaston Berger de Saint-Louis, souligne qu'elle constitue un cadeau du centre "Baaj-oordo" a la Republique du Senegal.    Pour le moment, la stele n'a pas encore de destination meme si pour certains comme le professeur Boubacar Diop dit "Buuba", elle doit etre erigee a Pire (nord-ouest du Senegal), un haut lieu de l'enseignement islamique.    "C'est a l'Etat de voir ou la mettre par le biais du ministere de la Culture et de la Communication", estime toutefois l'enseignant-chercheur.   "Alluwal Ceerno Sileymaani Baal est une sculpture representative d'une tablette de l'Ecole classique daara. (...). Pour faire connaitre au grand public les recommandations de Ceerno Sileymaani Baal et les garder durablement dans la memoire collective, on a cru bon de les graver dans une pierre pure", a souligne le professeur Sall.    Il explique que la sculpture, ou sont gravees en francais et en arabe les sept recommandations de Ceerno Sileymaani Baal relatives a l'ouverture du pouvoir a tous, au principe electif, a la lutte contre la corruption, au refus de la transmission dynastique du pouvoir, entre autres, a ete concue et commanditee pour commemorer le 300eme anniversaire de la naissance du fondateur de l'Almaamiya.    Pour le defunt professeur Iba Der Thiam, "cette oeuvre a du sens et de l'importance", a rappele l'historien Buuba Diop, citant le parrain de cette stele.    "Ce travail reflete esthetique, volume, art et expertise. Nous felicitons le professeur Mamadou Youry Sall et ses coequipiers. Nous souhaitons que cette oeuvre ait des copies dans toutes les langues et coins du Senegal, d'Afrique et du monde", avait ecrit le professeur Iba Der Thiam, president du comite de redaction charge de la reecriture de l'Histoire generale du Senegal.    Ce que Ceerno Sileymanni Baal '"nous a laisse, chante l'honneur, la dignite, le savoir, la generosite", avait-il ajoute.    Dans l'ouvrage "Alluwal Ceerno Sileymaani Baal, pensee politique d'un tricentenaire africain" co-ecrit par Ibrahima Silla et Mamadou Youry Sall et presente lors de la ceremonie, l'historien et ancien ministre de l'Education nationale ecrit : "Mobilisons-nous donc pour exhumer, deterrer ses recommandations pour la culture de la democratie et de la Republique".    Une piece de theatre du comedien Pape Faye et l'hymne de Sileymaani Baal, une chanson de l'artiste Adama Sy alias "Double Servo" reprenant les recommandations de l'Almaamy, ont aussi ete presentees au public clairseme qui a fait le deplacement a l'UCAD 2. La revolution du Fuuta dirigee par Ceerno Sileymaani Baal est decrite comme l'une des experiences politiques les plus importantes au 18e siecle avant celle des Etats-Unis de 1776 et francaise de 1789, qui sont pourtant toutes enseignees dans les etablissements scolaires senegalais.    "L'histoire de la revolution du Fuuta dirige par Ceerno Sileymaani Baal a une valeur universelle et toutes celles pronees aujourd'hui renvoient a cette derniere, notamment la bonne gouvernance, la transparence, la democratie", selon le professeur Mamadou Youry Sall, qui a publie un ouvrage intitule "Ceerno Sileymane Baal, fondateur de l'Almaamiya".