La BCEAO favorable a "un dialogue fecond" pour un meilleur acces aux services financiers (conseillere)

Economie

Dakar, 24 nov (APS) - La Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest demeure favorable a "un dialogue fecond et enrichissant" pouvant favoriser un meilleur acces aux services financiers des clients, a reaffirme Astou Lo Ndiaye, conseillere du directeur national de la BCEAO pour le Senegal. "La BCEAO veut developper un meilleur cadre d'echanges avec les clients, un cadre d'ecoute des clients et d'echanges sur les questions fondamentales", a reitere Mme Ndiaye, mardi a Dakar, lors d'un atelier de formation et de sensibilisation a l'endroit des associations de consommateurs.   "Ce dialogue doit s'instaurer entre les institutions financieres, les systemes financiers decentralises et les clients, en vue d'un dialogue fecond avec les clients de banque, pour un meilleur acces" aux services financiers, a-t-elle insiste.   Cet atelier de formation s'inscrit dans le cadre de la Semaine de l'inclusion financiere, marquee cette annee par des series de formation et de sensibilisation, a l'initiative de l'Observatoire de la qualite des services financiers (OQSF), dans un contexte de crise sanitaire lie a la pandemie de Covid 19.   Cette session vise notamment a aplanir les relations entre les banques et leur clientele.   Selon le secretaire executif de l'Observatoire de la qualite des services financiers (OQSF), l'activite bancaire s'inscrit certes dans un environnement liberalise, mais elle est sous le controle de cet organisme public charge de l'amelioration de la qualite des services financiers mais egalement de la BCEAO.