Dix-sept feux de brousse a Matam l'annee derniere, 5522 hectares devastes (ministre)

Environnement

Matam, 13 nov (APS) - La region de Matam (nord) a enregistre l'annee derniere 17 feux de brousse qui ont ravage 5522 hectares du tapis herbace, a-t-on appris vendredi du ministre de l'Environnement et du Developpement durable, Abdou Karim Sall. M. Sall a fait cette revelation au cours d'un comite regional de developpement (CRD) special consacre a la campagne de lutte contre les feux de brousse 2020-2021, au cours de laquelle, "plus de 200 km de pare-feu devraient etre realises ou rehabilites par la Direction des eaux et forets, en partenariat avec ses partenaires.   Le ministre de l'Environnement a salue "a sa juste valeur" l'engagement de structures telles que le projet regional d'appui au pastoralisme au Sahel, le PASA LOUMAKAF, un projet de securite alimentaire a Louga, Matam et Kaffrine.   Il a aussi cite le Programme multinational de renforcement de la resilience a l'insecurite alimentaire et nutritionnelle au Sahel (P2RS), Veterinaires sans frontieres mais aussi le Programme d'appui au developpement agricole et a l'entreprenariat rural (PADAER), mais aussi les organisations des eleveurs ainsi que les collectivites territoriales de la region de Matam.   Selon lui, les pouvoirs publics comptent sur "la mobilisation et la determination sans faille de tous les acteurs pour gagner le combat contre les feux de brousse en vue de preserver nos ecosystemes, notre environnement et ainsi contribuer a l'atteinte des objectifs du PSE, le Plan Senegal emergent.   Abdou Karim Sall dit etre rassure de compter sur la population, "cette annee encore comme par le passe pour relever le defi de la lutte contre les feux de brousse".   Il a invite les collectivites territoriales a "poursuivre et a renforcer leurs efforts de prise en charge de cette action comprise dans les competences qui leur sont transferees. De meme, la presse, le secteur prive, ainsi que "toutes les associations de producteurs" sont appelees "a apporter un soutien sans faille aux initiatives mises en oeuvre pour lutter activement contre les feux de brousse, a dit Abdou Karim Sall.   Il estime que "c'est seulement au prix de tels efforts que notre pays qui est en phase avec les grandes strategies mondiales en matiere d'environnement (...) pourra tenir haut le flambeau de sa grande ambition de jeter les bases d'un developpement durable, a travers la lutte contre la desertification, les changements climatiques, la conservation de la biodiversite et l'autosuffisance alimentaire et energetique.   Il a termine en invitant a mediter le celebre proverbe du Cachemire selon lequel : "La nature ne nous est pas leguee par nos ancetres, nous l'empruntons a nos enfants".