Une grande priorite accordee a la securisation des ressources forestieres (ministre)

Environnement

Dakar, 13 nov (APS) - Le ministre de l'Environnement et du Developpement durable, Abdou Karim Sall, a reaffirme, vendredi, a Matam, la grande priorite accordee a la securisation des ressources forestieres et pastorales, facteurs de resilience des populations face aux changements climatiques.    Il s'agit aujourd'hui de nous mobiliser dans la preservation des ressources forestieres contre les feux de brousse et les autres formes de degradation, a-t-il dit dans un discours, a l'occasion d'un comite regional de developpement (CRD), a Matam.   Dans ce discours dont copie est parvenue a l'APS, il a rendu un hommage merite aux femmes ainsi qu'a notre vaillante jeunesse, invitant ces deux couches de la population a participer activement a l'ardent combat contre le redoutable fleau des feux de brousse qui ravage tout sur son passage.    Partant de ce constat, je tiens a reaffirmer la grande priorite que mon departement accorde a la securisation des ressources forestieres et pastorales, facteurs de resilience des populations face aux changements climatiques, a encore dit M. Sall.    A ce propos, il a rappele la mise en place d'un reseau de pare-feux et le pre-positionnement de l'essentiel des unites de lutte du pays dans la zone sylvo pastorale, des la fin du mois d'octobre qui coincide avec le declenchement des premiers cas de feux.    Il a souligne que le succes de ces actions necessite la participation de tous les acteurs, collectivites territoriales, organisations communautaires de base, services techniques, projets et programmes, ONG, secteur prive.    Il a indique que la region de Matam occupe une place de choix dans la strategie nationale et le dispositif de riposte mis en place par son departement et consistant a proteger et rehabiliter nos ressources forestieres avec l'appui des partenaires au developpement.    Malgre les actions preventives mises en oeuvre, declare-t-il, l'annee derniere, la region de Matam a enregistre 17 cas de feux qui ont decime 5.522 hectares de tapis herbace, a releve le ministre de l'Environnement.    Cette annee, plus de 200 km de pare-feux seront ouverts ou rehabilites par la Direction des eaux et forets en partenariat avec ses partenaires, a-t-il indique.    La foret est notre richesse, pour la preserver, engageons-nous dans la lutte contre les feux de brousse. C'est pourquoi je voudrais vous inviter a federer tous les efforts afin de developper des synergies d'actions face aux feux de brousse qui constituent un des plus grands obstacles a la preservation des ressources forestieres de notre pays, a exhorte Abdou Karim Sall.    Il a rappele le caractere fortement pluvieux de l'hivernage 2020, propice au developpement du tapis herbace. Cela presage une recrudescence des feux de brousse qui risquent d'etre violents et devastateurs sur l'ensemble du territoire national, a prevenu, M. Sall.    A cet effet, il a invite la presse, le secteur prive, toutes les associations de producteurs (exploitants forestiers, eleveurs, agriculteurs), a apporter un soutien sans faille aux initiatives mises en oeuvre pour lutter activement contre les feux de brousse.    Il a invite les collectivites territoriales a poursuivre et a renforcer leurs efforts de prise en charge de cette action comprise dans les competences qui leur sont transferees.    Ainsi, je compte sur la mobilisation et la determination sans faille de tous les acteurs pour gagner le combat contre les feux de brousse en vue de preserver nos ecosystemes, notre environnement et ainsi contribuer a l'atteinte des objectifs du Plan Senegal Emergent.    C'est seulement au prix de tels efforts, que notre pays qui est en phase avec les grandes strategies mondiales en matiere d'environnement notamment la lutte contre la desertification, les changements climatiques, la conservation de la biodiversite, l'autosuffisance alimentaire et energetique, pourra tenir haut le flambeau de sa grande ambition de jeter les bases d'un developpement durable, a-t-il conclu.