Le FOGECA veut jouer les mediateurs en Guinee et en Cote d'Ivoire

Afrique

Dakar, 26 oct (APS) - Le Forum des operateurs pour la garantie de l'emergence economique en Afrique (FOGECA), affirmant etre "preoccupe" par la situation prevalant actuellement en Cote d'Ivoire et en Guinee, s'est dit pret a jouer les mediateurs pour eviter a ces deux pays une crise politique de nature a contrecarrer leurs efforts de developpement. "Le FOGECA se tient pret a jouer sa partition chaque fois que de besoin y compris a servir de facilitateur de contact pour le retour de la paix aussi bien en Cote d'Ivoire qu'en Guinee", indique un communique recu de cette organisation du secteur prive africain.   Aussi appelle-t-elle "les protagonistes des crises politiques qui secouent ces deux pays de l'Afrique a taire leurs differends et a s'asseoir autour d'une meme table pour trouver une solution de sortie de crise". La Guinee qui vivait depuis plusieurs semaines des soubresauts politiques lies a la volonte contestee du president Alpha Conde de briguer un troisieme mandat s'est enfoncee de plus belle dans la crise apres la presidentielle du 18 octobre remportee par le chef de l'Etat sortant, selon la commission electorale. Or, l'opposant Cellou Dalein Diallo s'etait designe vainqueur au lendemain du scrutin, avant meme la proclamation des resultats par la commission electorale, sur la base des proces verbaux qu'il dit detenir. Les observateurs redoutent de voir la meme situation prevaloir en Cote d'Ivoire ou des elections sont prevues le 31 octobre prochain, la aussi sur fond de contestation de la volonte du president Ouattara de briguer un troisieme mandat. Les opposants au president ivoirien ont appele a la desobeissance civile, alors que des affrontements localises entre communautes font craindre la resurgence de divisions politico-ethniques en cas de crise postelectorale, dix ans apres la fin de la guerre civile.   En 2011, la crise nee de l'election presidentielle en Cote d'Ivoire avait fait des milliers de morts et des deplacements massifs de populations.   "Rien ne vaut la paix et aucun pays ne peut emerger economiquement sans l'instauration prealable d'une paix durable, gage d'un developpement harmonieux et inclusif", souligne le Forum des operateurs pour la garantie de l'emergence economique en Afrique dans son communique.   Le FOGECA, dont la 13e edition s'etait tenue en fevrier dernier a Dakar, est une organisation dont l'ambition est de federer les Operateurs economiques et les chefs d'entreprises autour des ideaux d'integration, de competitivite et d'emergence du continent africain, en menant des reflexions sur les actions a mettre en oeuvre pour la reussite de l'integration africaine.